Un FIP Outre-mer (Fonds d’Investissement de Proximité) est un produit d’épargne qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Quelles sont ses spécificités ? Quelles sont les conditions nécessaires pour s’ouvrir le droit à cet avantage fiscal ? Quels sont les risques à prendre en compte ? Inter Invest vous apporte les réponses.

Définition du FIP Outre-mer

L’objectif du FIP Outre-mer est d’appuyer le développement économique des départements et des collectivités ultramarines (DOM COM). Il concerne de jeunes PME (petites et moyennes entreprises) dotées d’un fort potentiel de croissance dont le secteur d’activité peut être les télécommunications, le tourisme, Internet, l’agroalimentaire, la santé, les services aux entreprises ou encore l’énergie.

Il se compose au moins à 70% en titres de PME ultramarines non cotées et entre 20 et 30% de titres OPCVM (organisme de placements collectif en valeurs mobilières). Ces titres peuvent être des actions, des obligations, concerner des matières premières ou monétaires. Enfin, ce produit d’investissement se compose également de 10% en liquidités.

Tous les contribuables français sont autorisés par la loi à investir dans un FIP Outre-mer. Il s’agit d’une mesure récente, puisque jusqu’en février 2017 et l’article 41 du projet de loi « Egalité réelle d’Outre-Mer », cette possibilité était réservée aux contribuables dont la domiciliation fiscale se trouvait dans les DOM COM : 

  • Guyane
  • Guadeloupe
  • Le Réunion
  • Martinique
  • Saint-Barthélémy
  • Mayotte
  • Saint-Pierre-et-Miquelon
  • Saint-Martin
  • Polynésie française
  • Nouvelle-Calédonie
  • Wallis et Futuna

A quelles conditions peut-on bénéficier de l’avantage fiscal ?

Comme évoqué précédemment, l’une des conditions sine qua non à l’investissement dans un FIP Outre-mer est de bloquer son capital pendant une durée de 7 ans au moins. Au cours de cette période, les parts du fonds d’investissement doivent donc être conservées. 

Ce dernier, quant à lui, a pour obligation de respecter le pourcentage défini en amont pour ce qui est de l’actif investi. 

Quels sont les avantages de ce produit d’investissement ?

La réduction fiscale pouvant être obtenue en investissant dans un FIP Outre-mer s’élève à hauteur de 38% pour toute souscription réalisée avant la promulgation du décret qui fixera ce taux, courant 2020, à 30%. Elle est plafonnée à 9 120 euros pour un couple et à 4 560 euros pour une personne seule. Le capital investi est bloqué pendant une période de 7 à 10 ans selon la nature du fonds d’investissement concerné. Le plafond global des niches fiscales 2020 dont le montant est de 10 000 euros doit également être respecté. 

D’autres avantages doivent être relevés, car il ne s’agit pas là du seul atout porté par ce produit d’investissement : 

  • Un tel investissement vous permet de diversifier votre patrimoine tout en soutenant l’économie ultramarine et le marché du travail. Cette diversification est à la fois sectorielle et géographique, permettant de profiter de la multiplicité et des spécificités économiques des DOM COM.
  • Les plus-values sont exonérées à l’échéance. Les prélèvements sociaux de 17,2% doivent toujours être versés.
  • Contrairement au FIP Corse, l’impact économique est plus important pour le FIP Outre-mer. En effet, on dénombre 300 000 habitants en Corse, contre 2,75 millions dans les DOM. Il y a également beaucoup plus d’entreprises à fort potentiel de développement dans les DOM, puisqu’on y compte plus de 10 fois plus de PME et d’ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire). Le nombre de PME est de 5 600 dans les DOM et le PIB local est de 55 milliards d’euros.
  • Il s’agit d’un produit d’investissement beaucoup plus souple. Le ticket d’entrée est généralement de 1 000 euros. Il est ainsi possible d’adapter son investissement à la réduction d’impôt dont on souhaite bénéficier.
  • Il est possible de cumuler l’avantage fiscal du FIP Outre-mer avec d’autres FIP et des FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation).
  • Vous bénéficiez du savoir-faire d’une société de gestion indépendante, dont la spécialisation est d’accompagner les entreprises françaises.
  • Avec Inter Invest, l’objectif est d’atteindre 90% de l’actif sous forme d’actions et d’obligations convertibles.

Il convient de noter que le prélèvement à la source modifie le mode de perception de cet avantage fiscal. En effet, ce dernier est restitué par l’administration fiscale au mois de septembre de l’année qui suit. 

Quels sont les risques associés à cette solution ?

Le risque de liquidité, par ailleurs, est à signaler. En effet, il est difficile de céder les titres de sociétés non cotées dans les délais souhaités. Les difficultés liées à ce marché lui sont spécifiques, et peuvent avoir un effet négatif sur la performance du fonds d’investissement. Mais d’autres risques doivent être mentionnés :

  • Aucune garantie de capital ne s’applique au FIP Outre-mer. En d’autres termes, le capital investi initialement peut donc être intégralement perdu. Ce risque doit donc impérativement être gardé à l’esprit.
  • Il existe également un risque de taux, puisque la hausse des taux d’intérêt peut potentiellement être à l’origine d’une diminution de la valeur liquidative.
  • C’est à la société de gestion que revient la tâche d’estimer le potentiel des investissements. De ce fait, c’est sa performance et sa capacité d’évaluation qui entre en jeu. Il est donc parfaitement possible que les placements réalisés ne le soient pas dans les sociétés les plus efficaces et les plus prometteuses. La valeur liquidative peut donc en pâtir.
  • Il est indispensable que la performance du fonds soit élevée, car les frais maximums auxquels il s’expose pèsent sur la rentabilité globale.
  • Les actions sont également sujettes à risque, le risque étant proportionnel à la portion d’actifs investis en actions. Si ces dernières voient leur valeur diminuer, c’est la valeur liquidative qui diminue.

L’offre Inter Invest

Inter Invest Capital gère deux FIP Outre-mer, millésimes 2017 et 2018 d’une part, 2019 d’autre part. Le processus que nous déployons pour vous permettre d’investir passe dans un premier temps par une analyse et une sélection soignée des PME ultramarines. Notre ciblage géographique vise la performance et la diversité économiques. Il en va de même pour les secteurs d’activité, multiples pour vous permettre de bénéficier des meilleures opportunités.

N’hésitez donc pas à vous en remettre à notre expertise pour investir dans un FIP Outre-mer et ainsi bénéficier d’une défiscalisation optimisée.

Jean-Baptiste de PASCAL

Inter Invest

-

Articles relatifs

Vous souhaitez
réduire votre
impôt ?

Je lance la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter