Investir dans le formidable potentiel ultra-marin avec le Girardin

investissement girardin favorise l'exploitation des ressources marines

Le saviez-vous ? La France possède via ses territoires et régions d’outre-mer une zone exclusive économique de 11 035 000 km² ! L’Etat français exerce ainsi des droits de souveraineté sur l’exploration et l’usage des ressources marines sur plus de 11 millions de km² autour de ses DOM-TOM… Même si les pouvoirs publics n’ont jamais considéré l’exploitation de nos richesses sous-marines comme prioritaire, l’investissement privé peut intervenir via le dispositif Girardin…

par Jean Caupin

-


Qu’est-ce que le dispositif Girardin outre-mer ?

 

Les territoires et régions d’outre-mer, de par leur insularité (tous sauf la Guyane sont constitués d’îles) et leur éloignement de la métropole, souffrent de la cherté de vie couplée à un déficit structurel en investissements. L’Etat a ainsi instauré depuis plus de 60 ans des dispositifs successifs d’aide au développement économique de l’outre-mer. Le dernier en date mis en place en 2003 : le dispositif Girardin.

Son principe est simple : des fonds sont collectés auprès d’investisseurs souhaitant contribuer au financement de matériel industriel. Ce dernier est alors loué pendant 5 ans, selon des conditions préférentielles fixées par la loi, à un exploitant local qui le rachète à terme pour une somme symbolique. Au final, les contribuables bénéficient d’une réduction d’impôt de 10 à 20% supérieure à leur investissement (dès l’année qui suit leur investissement initial, principe du « one shot ») alors que le locataire outre-mer devient propriétaire d’un matériel pour un prix inférieur d’environ 30% à sa valeur sur le marché local. Le Girardin outre-mer est donc un dispositif gagnant-gagnant.

 

Quelles ressources marines et sous-marines ?

 

Grâce à l’investissement réalisé en outre-mer au travers du dispositif Girardin, vous avez l’opportunité de financer l’exploitation d’une des multiples richesses issues de nos zones maritimes dans les DOM-TOM :

  • La pêche : la France d’outre-mer est présente dans les 3 principaux océans (Atlantique, Pacifique et Océan Indien), disposant ainsi d’immenses zones de pêche.
  • Le tourisme maritime et côtier : avec ses îles paradisiaques, ses eaux turquoises, ses plages de sable fin, l’Outre-mer présente un potentiel touristique exceptionnel mais encore sous-exploité : avec le Girardin outre-mer, vous pouvez contribuer au développement du tourisme ultra-marin français !
  • Le vent avec l’éolien off-shore : avec la crise du nucléaire, l’industrie éolienne a le vent en poupe ! En tant qu’énergie verte, elle est d’autant plus attractive et la France semble enfin vouloir rattraper son retard par rapport à ses voisins nordiques.
  • Le pétrole : et oui en France nous avons non seulement des idées mais aussi du pétrole ! Depuis le début du siècle dernier sont exploités à petite échelle des gisements pétroliers en Aquitaine (17ème siècle) et dans le bassin parisien (1950). Mais ces derniers temps, les espoirs se tournent vers l’outre-mer et plus particulièrement les côtes guyanaises où du pétrole non conventionnel (exploitable mais dans des conditions difficiles) a été trouvé. Avec plus de 11 millions de km² de fonds marins, l’espoir est de mise pour trouver d’autres gisements pétroliers en Outre-mer.
  • Les courants marins : déjà bien développée en Ecosse, l’énergie hydrolienne permet de capter l’énergie des courants marins pour la transformer en électricité.
  • Les vagues : même principe avec l’énergie houlomotrice.
  • Les marées : idem avec l’énergie marémotrice.

Citons également d’autres richesses telles les perles de Tahiti, les algues, les microplastiques, les vers marins, l’eau de mer potabilisée, etc…

 

Quel spécialiste pour votre investissement Girardin Outre-mer ?

 

Si les projets d’investissement en outre-mer ne manquent pas, il en est de même pour les promoteurs de solutions Girardin. Sachez que les contraintes légales et réglementaires sont également nombreuses. Ainsi, si jamais l’une d’elles n’est pas respectée, l’Etat peut remettre en cause votre réduction d’impôt : il est donc primordial de bien choisir votre opérateur.

Voici quelques éléments essentiels à prendre en compte lors de la sélection de votre monteur en investissement Girardin :

  • l’expérience : choisissez un opérateur connu sur le marché de l'investissement outre-mer, avec au moins une dizaine d'année d'expérience. C'est la première garantie concernant son sérieux et sa fiabilité. 
  • Implantation locale : pour le suivi rigoureux et régulier d'opérations montées à des milliers de kilomètres de distance. 
  • Une maîtrise verticale des montages Girardin Outre-Mer : moins il y a d'intermédiaires moins il y a de risques de faudes, manquements ou abus susceptibles de remettre en cause votre avantage fiscal.
  • Un outil informatique de pointe assurant un contrôle strict des opérations Girardin et des procédures administratives.
  • Des garanties protégeant votre investissement en cas de défaillance de l'opérateur. 
  • Assurance Responsabilité Civile : pour protèger l’investisseur en tant qu’associé d’une SNC contre tout sinistre causé par un locataire non assuré.
  • Enfin nous vous conseillons de suivre les conseils de votre Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant, c'est un professionnel dont le métier est de faire fructifier au mieux votre patrimoine...

Si vous souhaitez réaliser un investissement Girardin sécurisé et participer au développement de l'outre-mer, prenez bien le temps de choisir un promoteur de solutions Girardin connu et reconnu du marché.

 


De quelle réduction d'impôt pouvez-vous bénéficier dès l'an prochain ?

Contactez-nous pour recevoir votre offre de défiscalisation adaptée