Nos clients parlent de nous !

Le PER est de plus en plus apprécié des Français. Ce contrat leur permet de préparer leur retraite. Ils peuvent ainsi réaliser des versements sur le contrat tout au long de leur vie active, puis profiter d’un complément de revenu (versé sous forme de rente ou de capital) au moment de leur retraite. Néanmoins, s’il est vrai que le PER peut offrir des rendements intéressants selon les supports sur lesquels les sommes sont placées, le contrat n’est pas dénué de frais. Or, il est important de considérer les frais appliqués sur le PER, car s’ils sont trop élevés, ils peuvent impacter la rentabilité du contrat. Quels sont les frais d’un PER plus précisément ? Nous vous livrons quelques éléments de réponse sans plus tarder.

Qu’est-ce qu’un PER ? 

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un produit d’épargne à long terme. Grâce à lui, l’assuré peut bénéficier d’un complément de revenus lors de sa retraite. Ce dernier peut lui être versé sous forme de rente viagère ou de capital.

Le PER présente un avantage majeur : les sommes versées sur le contrat peuvent être déduites du revenu imposable du titulaire. Cet atout profite grandement aux personnes fortement imposées. Les autres, quant à elles, peuvent refuser la déductibilité des versements afin de profiter d’une fiscalité allégée à la sortie des fonds. 

Notez qu’il existe trois types de PER différents :

  • le PER individuel (PERIN) ;
  • le PER collectif (PERCO) ;
  • le PER entreprise obligatoire (PERO).

Le PER individuel s’adresse à tous les Français (salariés, fonctionnaires, travailleurs indépendants, etc.). Le PER collectif et le PER entreprise obligatoire, en revanche, s’adressent uniquement aux salariés de l’entreprise concernée.

Les principaux frais du PER 

Les frais d’adhésion et les frais sur versements 

À l’ouverture de son PER, le titulaire peut être amené à régler des frais d’adhésion pour un montant compris entre 20 € et 80 € pour un PER assurance mais 0€ pour un PER Bancaire. Il arrive également qu’il doive payer des frais à chaque versement réalisé. Dans ce cas, leurs montants varient entre 0 % et 5 %. Concrètement, cela signifie que lorsqu’un contrat affiche 5 % de frais de versement, en versant 100 € sur son contrat, l’assuré n’investit réellement que 95 €. 

Les frais de gestion 

Tout au long de la vie du contrat, l’assuré doit régler divers frais, parmi lesquels nous pouvons citer :

  • les frais de gestion annuels généralement compris entre 0,5 % et 1,5 % du capital ;
  • les frais d’arbitrage qui peuvent être appliqués à chaque changement de support ou dès la modification de la structure du PER. Les frais d’arbitrage varient entre 0 % et 1 % du montant arbitré

les frais de la gestion déléguée, compris entre 0% et 1%

Certains acteurs  appliquent également des frais de performances financières afin d’inciter les gérants à chercher de la performance. . Lorsqu’ils sont prélevés, ils varient entre 10 % et 15 % du produit financier généré. Ainsi, la rémunération des gérants est alignée avec les intérêts des investisseurs.

Les frais de transfert 

Il est possible de transférer d’anciens produits d’épargne retraite qui existait avant le 1er octobre 2019 (PERP, contrat Madelin, Préfon, etc.) vers un PER individuel. Dans ce cas, l’opération est gratuite si l’ancien produit est détenu depuis plus de 10 ans. Autrement, des frais de transfert peuvent s’appliquer selon les établissements et atteindre jusqu’à 5 % de l’encours du contrat. 

L’assuré peut également opter pour le transfert de son PER individuel vers un autre PER . Dans ce cas, le transfert est gratuit si le produit a été détenu pendant au moins cinq ans. Dans le cas inverse, des frais peuvent s’appliquer et atteindre un maximum de 1 % de l’épargne accumulée.

Les frais de sortie 

Des frais peuvent être appliqués à la sortie du PER. C’est notamment le cas des frais d’arrérages de rente. Il s’agit de frais prélevés à chaque versement de rente. Les frais d’arrérages de rente varient entre 0 % et 3 % selon les contrats.

En règle générale, aucun frais n’est  appliqué pour une sortie en capital s’il est réalisé en une seule fois. Dans le cas où la sortie en capital serait effectuée de manière fractionnée, les frais de gestion continuent de s’appliquer. Certains gestionnaires limitent le nombre de sorties fractionnées. Avec Mon PER d’Inter Invest, les conditions de sortie sont très souples puisque vous pouvez effectuer autant de sorties que vous souhaitez.

Quel est le montant moyen des frais appliqués ?

Le montant des frais appliqués sur un plan d’épargne retraite varie grandement selon les contrats, et donc, selon les acteurs . Toutefois, afin de vous aider à vous y retrouver, voici un tableau récapitulatif du montant moyen des frais sur un PER (statistiques établies dans le cadre des Labels des Meilleurs PER réalisés par Retraite.com et Challenges en 2021). 

 

Frais du PER

Minimum

Moyenne 2021

Maximum

Frais sur versement

0 %

2,64 %

5 %

Frais de gestion sur fonds euros

0,30 %

0,84 %

2 %

Frais de gestion sur les unités de compte

0,22 %

0,84 %

1,20 %

Frais sur arbitrage

0 %

0,18 %

1 %

Frais de gestion sur les encours de rente

0 %

0,76 %

2 %

Frais d’arrérages

0 %

1,25 %

3 %

Frais de transfert sortant avant 5 ans

1 %

2,35 %

5 %

 

Bien choisir son PER pour minimiser les frais 

Les frais d’un PER impactent grandement la rentabilité et la performance du contrat. Il est donc essentiel d’être attentif sur ce point avant de souscrire à un contrat. Il ne faut pas non plus hésiter à comparer les frais appliqués par les différents acteurs . Et pour cause ! Tous les PER commercialisés sur le marché ne se valent pas. Certains sont très rémunérateurs, d’autres moins. Certains sont très chargés en frais quand d’autres le sont moins. Comme le démontre si bien le tableau précédent, leur montant peut également considérablement varier selon la structure auprès de laquelle vous souscrivez votre PER. 

La grande majorité des banques traditionnelles dispose d’une offre PER. En règle générale, néanmoins, ce sont ces établissements qui pratiquent les frais les plus élevés du marché. Les banques et assureurs en ligne, quant à eux, peuvent être plus compétitifs que les banques traditionnelles, avec peu de frais et de nombreux supports disponibles.

Afin de faire le meilleur choix possible, le mieux reste donc de comparer les frais appliqués pour les différents PER qui vous intéressent et de vérifier le contenu du contrat : supports disponibles, modes de gestion, flexibilité du contrat. Dans l’idéal, mieux vaut se tourner vers un contrat avec peu de frais afin de ne pas trop  impacter votre rendement. Il est important d’avoir de nombreux supports disponibles pour diversifier et optimiser au mieux la gestion du contrat. Le contrat doit être flexible dans sa gestion : possibilité de cumuler la gestion libre et déléguée, sorties souples en rente ou en capital, logiques multipoches pour diversifier l’épargne, comme peut le proposer Mon PER d’Inter Invest.

Notez, par ailleurs, que de nouvelles règles du jeu ont été instaurées par le gouvernement concernant les frais des PER. Ainsi, depuis le 1er juin 2022, les producteurs et les distributeurs de PER doivent afficher clairement les frais appliqués pour les PER en respectant un tableau standard mis en place par le ministère de l’Économie. Ainsi, les épargnants seront pleinement conscients des frais appliqués pour chaque contrat et pourront mieux les apprécier. 


Foire aux questions

Quel PER choisir 2022 ?

Pour choisir le meilleur PER, il faut comparer les contrats , puis se tourner vers celui qui applique le moins de frais, qui dispose d’une large gamme de supports, qui soit un contrat flexible, et qui affiche des potentiels de rendements intéressants

Quels sont les frais sur un PER ?

Différents frais s’appliquent sur un PER :

  • les frais de versement ;
  • les frais de transfert ;
  • les frais d’arrérages ;
  • les frais de gestion ;
  • les frais d’arbitrage, etc. 
Quelle est la fiscalité d’un PER ?

La fiscalité du PER n’est pas la même selon que l’épargnant ait opté ou non pour la déductibilité des versements sur son contrat. D’une manière générale, les sommes peuvent être imposées à l’impôt sur le revenu ou au prélèvement forfaitaire unique de 30 %.

Quel est le PER le plus avantageux ?

Le PER le plus avantageux est celui qui présente de nombreux supports, plusieurs modes de gestion, peu de frais,  et avec  des rendements intéressants. 

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques