Nos clients parlent de nous !

Le PER est un produit d’épargne très apprécié des Français. Il offre la possibilité à son titulaire de se constituer une épargne durant sa vie active, puis de profiter des fonds au moment de sa retraite afin de compléter ses revenus. En investissant sur un PER, l’assuré peut choisir entre différents modes de gestion : la gestion libre, la gestion pilotée ou encore la gestion pilotée à horizon. Le mode de gestion choisi détermine ensuite le niveau d’implication de l’assuré quant au choix des supports d’investissement. Gestion libre ou pilotée, que choisir pour son PER ? Toutes les réponses dans notre article.

Préparer sa retraite grâce au PER 

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est le contrat idéal pour préparer sa retraite sereinement. Concrètement, grâce à ce nouveau produit d’épargne commercialisé depuis 2019, l’assuré peut se constituer une épargne durant sa vie active en y réalisant des versements volontaires. Au moment de sa retraite, il profite alors des sommes accumulées, parfois accompagnées de plus-values, sous forme de rente viagère ou de capital.

Ce nouveau dispositif, ouvert à tous, succède aux anciens plans d’épargne retraite jusqu’alors disponibles sur le marché (contrat Madelin, PERP, article 83, etc.) et présente certaines nouveautés. En l’occurrence, il est maintenant possible de récupérer ses gains sous forme de rente ou de capital (ou un mélange des deux) et de débloquer les fonds de manière anticipée. 

Il existe, en effet, des cas de déblocage anticipé, pour lesquels l’assuré peut demander le versement des sommes accumulées :

  • le décès du partenaire marié ou pacsé ;
  • l’invalidité de 2e ou de 3e catégorie de l’assuré, de son partenaire marié ou pacsé ou de ses enfants ;
  • l’expiration des droits au chômage ;
  • l’achat d’une résidence principale ;
  • la cession d’une activité professionnelle suite à une liquidation judiciaire ;
  • le surendettement. 

Investir dans un PER présente également certains avantages fiscaux. En l’occurrence, les versements réalisés sont déductibles de l’impôt sur le revenu du titulaire du contrat. 

PER : la gestion libre, pilotée ou à horizon

Le PER présente différents modes de gestion : la gestion libre, la gestion pilotée et la gestion à horizon. Ces dernières présentent certaines différences notamment en ce qui concerne les méthodes de sélection des supports sur lesquels investir. 

La gestion libre 

Un particulier qui s’y connaît en matière d’investissement et qui souhaite gérer lui-même son épargne peut opter pour la gestion libre de son PER. Dans ce cas, il peut décider seul des supports présents sur son placement ainsi que de leur répartition et réaliser lui-même les différents arbitrages. Avec Mon PER d’Inter Invest, l’investisseur a accès à plus de 1 000 supports d’investissement variés, tels que des ETF, des OPCVM, des fonds de Private Equity, des cryptomonnaies ou encore des produits structurés.

Opter pour la gestion libre nécessite donc d’avoir de bonnes connaissances concernant les différents supports sélectionnés et d’être capable de suivre les marchés financiers afin de prendre les bonnes décisions au bon moment. En bref, avec la gestion libre, l’investisseur est le seul maître à bord.

La gestion pilotée 

À l’inverse, un épargnant qui s’y connaît peu en matière de placements financiers, ou qui n’a pas de temps à y accorder, peut opter pour la gestion pilotée de son PER (ou gestion sous mandat). Il s’agit, en effet, de la solution la plus appréciée des personnes non initiées ou très occupées. 

Dans ce cas, l’épargnant délègue la sélection et la gestion des supports à des professionnels de l’investissement. Ces derniers agissent ensuite de sorte à obtenir les meilleurs rendements possibles tout en respectant le profil risque de l’investisseur. Cela signifie que le pilotage est individualisé selon l’horizon de placement de l’épargnant avec un arbitrage effectué entre plusieurs supports de placement. Avec Mon PER d’Inter Invest, même en gestion déléguée, vous avez le choix entre plusieurs stratégies d’investissement. Avec la gestion « Partition », vous avez l’opportunité de créer vous-même votre portefeuille, tout en confiant la gestion à Inter Invest. Ainsi, vous constituez votre allocation sur-mesure en choisissant parmi les thématiques proposées : investissements ESG, immobiliers, ETF, private equity, etc.

La gestion pilotée à horizon

Chaque société de gestion propose ses propres grilles de gestion pilotée. Certaines d’entre elles proposent ainsi une formule appelée la gestion pilotée à horizon. Dans ce cas, la sélection et la gestion des supports sont confiées à des professionnels de l’investissement. Là encore, une analyse sera faite au préalable afin de déterminer le profil risque de l’investisseur (profil prudent, équilibré ou dynamique). 

En revanche, la stratégie d’investissement est assez spécifique. Concrètement, le principe de la gestion pilotée à horizon est tel que plus la date présumée de départ à la retraite de l’assuré approche, plus la part des actifs risqués est réduite. Cette technique réduit ainsi le risque, mais ne garantit pas pour autant le capital. 

Au départ, l’épargne est prioritairement investie dans des actifs plus risqués et souvent rentables afin de dégager un maximum de gains. Puis, les versements sont placés sur des supports à faible risque, comme les fonds en euros, par exemple. L’objectif étant de limiter les risques financiers au fur et à mesure que le souscripteur s’approche de la retraite. Avec Mon PER d’Inter Invest, la gestion « Horizon » est investie en ETF, permettant ainsi d’avoir un large choix d’investissement avec des frais moins élevés que la moyenne du marché. Autre avantage, le PER d’Inter Invest permet de combiner la gestion libre à la gestion pilotée.

Que choisir entre la gestion libre ou pilotée du PER ?

Pour choisir entre la gestion libre ou pilotée du PER, il est nécessaire de se pencher sur le profil de l’investisseur. Concrètement, seules les personnes qui s’y connaissent minimum en matière d’investissement peuvent opter pour la gestion libre de leur contrat. Les autres, quant à elles, auraient tout intérêt à se tourner vers la gestion pilotée, qui présente également quelques avantages. En l’occurrence, l’épargnant n’a rien à faire, si ce n’est compléter les documents adéquats qui permettront de définir son profil investisseur. Sur certains contrats, comme Mon PER d’Inter Invest, il pourra, en plus, choisir des thématiques tels qu’une gestion orientée ESG, immobilière ou encore ETF.

Il existe, en outre, des modes de gestion différents qui s’adaptent aux profils des différents épargnants. Ces derniers peuvent donc choisir à la fois l’horizon et le mode de gestion qui correspond le mieux à son profil investisseur. 

Par ailleurs, il est important de souligner que rien n’est jamais figé. Un investisseur qui opte pour la gestion libre de son contrat pourra finalement migrer vers la gestion pilotée lorsqu’il l’aura décidé, et inversement. Sur Mon PER d’Inter Invest, vous pouvez aussi combiner la gestion libre à la gestion déléguée, afin de diversifier votre épargne.


Foire aux questions

Quels sont les frais pour un PER ?

Le PER affiche différents frais comme :

  • les frais de gestion de 0,5 à 1,5 % ;
  • les frais d’arrérages de 0 % à 3 % ;
  • les frais de versement de 0 % à 5 % ;
  • les frais de transfert de maximum 1 % de l’épargne accumulée dans le cas du transfert d’un PER individuel si le contrat a moins de cinq ans ;
  • les frais d’adhésion entre 20 € et 80 €, etc. 

Le montant de ces frais varie d’un contrat à un autre et n’est pas le même pour tous les PER. Il est donc important de prendre le temps de comparer les frais de plusieurs contrats afin de faire un choix éclairé. 

Quand sont prélevés les frais de gestion ?

Les frais de gestion du PER sont généralement prélevés tous les mois ou trimestres. . Ils sont prélevés à une date librement définie par le gestionnaire . 

Quel est le PER le plus avantageux ?

Le PER le plus avantageux est celui qui offre un maximum de rendement, de nombreux supports éligibles, une souplesse dans la gestion du contrat, et avec peu de frais.  

Quel intérêt d’avoir plusieurs PER ?

Il est possible d’avoir plusieurs PER. Il est possible de détenir un PER d’entreprise et un PER individuel ou plusieurs PER individuels, par exemple. En revanche, les plafonds de déductibilité sont communs. L’intérêt d’avoir plusieurs PER étant de diversifier suffisamment les supports des différents placements afin de maximiser les gains. 

Quelle est la durée d’un PER ?

Le PER ne comporte pas de durée minimum d’épargne. Il est simplement bloqué jusqu’au passage à la retraite du titulaire (hors cas de déblocage anticipé). Il est donc possible de conserver un PER 5, 10, 20 ou même 30 ans. 

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques