Nos clients parlent de nous !

Lancé en 2019, le PER est devenu le produit de référence en matière de financement de la retraite. L’objectif de ce contrat est de vous permettre d’accumuler une épargne suffisante afin de compléter vos revenus une fois arrivé à la retraite. Semblable aux contrats d’assurances-vie sur certains points, le PER donne accès à deux types de placements différents : les fonds euros et les unités de compte (fonds d’investissement immobiliers ou financiers). Bien que ce contrat soit très plébiscité des Français, ces derniers ont parfois du mal à s’y retrouver. Comment choisir son PER en 2022 ? Toutes les réponses dans notre article.

Qu’est-ce qu’un Plan d’Épargne Retraite ? 

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un dispositif d’épargne à long terme. Il est né de la réforme de l’épargne retraite prévue par la loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et à la transformation des entreprises (la loi Pacte). 

Le PER permet au titulaire du contrat d’accumuler une épargne idéale pour compléter ses revenus au moment de la retraite. Cette épargne pourra être versée sous forme de rente ou de capital selon le choix du titulaire du contrat au moment du déblocage du plan.

Le PER se retrouve sous deux formes différentes :

  • le PER qui peut être souscrit à titre individuel (PERIN) ;
  • le PER qui peut être proposé dans le cadre de l’entreprise (le PER d’entreprise collectif et le PER d’entreprise obligatoire).

Ainsi, le PER individuel remplace le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) et le contrat Madelin. Le PER d’entreprise, quant à lui, succède au Plan d’Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) et au contrat Article 83.

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur le Plan d’Epargne Retraite ?

Les critères à prendre en compte pour choisir son PER

Les frais du contrat 

L’une des étapes les plus importantes à prendre en compte pour choisir votre PER est de vérifier les frais appliqués par l’assureur. En effet, les frais qui s’ajoutent peuvent parfois grandement influer sur la performance globale du contrat : frais d’entrée, frais de gestion, frais d’arbitrages, frais sur les arrérages des rentes, frais de transfert, etc.

Dès lors, il est conseillé de souscrire à un PER sans frais d’entrée, ni de versement. De la même manière, il est préférable d’opter pour un contrat qui propose de faibles frais de gestion (moins de 1%). 

 Une chose est certaine, en matière de frais du contrat, l’essentiel est d’étudier leurs niveaux et de les comparer afin de limiter leur impact sur le rendement de votre PER.

La qualité et la quantité des supports

Pour choisir son PER, limiter les frais est une étape essentielle. Toutefois, il est également crucial de disposer d’un placement performant. Pour atteindre cet objectif, il est impératif que vous vous renseigniez quant aux supports qui sont proposés dans votre contrat. 

En effet, ce sont ces mêmes supports qui vont générer du rendement durant toute la durée de votre placement. Autrement dit, de ces supports dépend le montant de vos revenus complémentaires lors de la liquidation du contrat. Il est donc essentiel de souscrire à un PER qui propose de la qualité et du choix en matière de supports d’investissement. 

Le choix du support dépend de votre profil. Si vous n’avez aucune appétence pour le risque, l’idéal est de miser sur un PER qui offre un fonds en euros de bonne qualité et accessible. Il s’agit là d’un support à capital garanti, qui offre une rémunération proche des taux du Livret A. 

À l’inverse, si le risque ne vous fait pas peur, vous pourrez vous tourner vers des unités de compte pour investir en actions, en obligations ou en immobilier par exemple. Toutefois, sur les unités de compte aucun capital n’est garanti et vous vous exposez donc également à des pertes. 

La souplesse du Plan d’Épargne Retraite

Pour choisir son PER, l’essentiel est de se tourner vers un contrat souple, avec peu de frais et de nombreux fonds disponibles. Initialement, tous les PER disposent d’un socle commun avec une fiscalité favorable sur les versements effectués. Pour rappel, avec le PER, vous pouvez décider de déduire vos versements de vos revenus imposables. Si vous renoncez à cette déductibilité des versements, à la liquidation du contrat, les revenus perçus ne seront pas imposables.

Toutefois, pour maximiser l’avantage fiscal de votre PER, il est essentiel que le contrat vous permette d’adopter la bonne stratégie lors du dénouement de votre contrat à la retraite. Assurez-vous donc que votre assureur vous offre la possibilité de liquider votre capital soit sous forme de rente, soit en capital, soit un mixte des deux. En cas de sortie en capital, contrôlez que le rachat fractionné soit disponible dans votre contrat afin de sortir votre épargne librement en une ou plusieurs fois. Notez les options proposées ainsi que les conditions de liquidation du contrat.

Le mode de gestion 

Au moment de choisir votre PER, vous pourrez opter pour l’un ou l’autre des deux modes de gestion disponibles :

  • la gestion libre ;
  • la gestion sous mandat (ou pilotée). 

Généralement, les assureurs offrent le choix entre les deux modes de gestion. En gestion sous mandat, c’est l’assureur qui répartit votre épargne selon le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Il s’agit de votre profil de risque (profil prudent, équilibré, dynamique, etc.). 

En gestion libre, c’est vous qui décidez de la répartition de votre allocation. Avec ce mode de gestion, il est préférable d’avoir quelques connaissances en placements financiers afin d’apprécier le risque de chaque fonds proposé.

Si vous optez pour la gestion libre, vérifiez ce que propose votre PER en fonds euros et en unités de compte. Certains assureurs proposent des taux bonifiés sur le fonds euros si vous vous en engagez à investir une partie de votre contrat en unités de compte. Il est préférable d’avoir  un grand nombre d’unités de compte (au minimum deux cents) afin de gérer au mieux votre contrat grâce à un large choix de supports. Avec la gestion libre, contrôlez également que votre contrat propose une option de stop win (sécurisation des plus-values), de stop loss (pour limiter les pertes) ainsi que le rééquilibrage automatique (pour conserver la répartition initiale de votre portefeuille).  

Si vous optez pour la gestion pilotée, analysez les performances historiques de différents assureurs et les frais de gestion appliqués. Le contrat doit également vous donner le choix entre plusieurs profils de gestion (profil type prudent, profil type équilibré, profil type dynamique).

Les modalités de sortie

Il existe différentes modalités de sortie du PER une fois l’heure de votre retraite arrivée. Votre contrat doit vous proposer toutes les options possibles :

  • la sortie en capital ;
  • la sortie en rente classique ;
  • la sortie en capital et en rente (mixte des deux);
  • la rente réversible ;
  • la rente avec annuités garanties ;
  • la rente par paliers croissants ;
  • la rente par paliers décroissants.

L’assureur et le service client 

Enfin, pour choisir votre PER, le contrat n’est pas la seule chose qui compte. La compagnie d’assurance choisie est également importante. C’est elle qui détient votre argent, mieux vaut vous tourner vers une société fiable et solide. 

De la même façon, votre PER doit être distribué par un assureur qui offre un bon service client et qui répond à vos questionnements.

Qui peut investir dans un PER et comment souscrire à ce contrat ?

Le PER individuel est ouvert à tous, sans condition d’âge ou de situation professionnelle (demandeurs d’emploi, salariés, travailleurs non-salariés, etc.). 

Pour y souscrire, vous pouvez passer par l’intermédiaire d’une société spécialisée (entreprise d’assurance, mutuelle, institution de prévoyance, etc.) ou par une banque ou un conseiller financier


Foire aux questions

Est-ce qu’un PER est intéressant ?

Le PER est un contrat qui peut s’avérer très rentable. Le PER s’adresse à tout contribuable pour l’aider à préparer à sa retraite, mais il est particulièrement intéressant pour les travailleurs non-salariés, qui ne cotisent pas au régime général des retraites, et pour les contribuables fortement imposés pour maximiser l’avantage fiscal.

N’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe d’Inter Invest afin de trouver la stratégie idéale pour préparer votre retraite. 

Quelles sont les différences entre le PER et l’assurance-vie ?

Le PER est un contrat principalement dédié à votre retraite. La fiscalité de ce contrat est avantageuse lors de la phase d’épargne, grâce à la défiscalisation des versements. Votre épargne y est bloquée jusqu’à votre départ en retraite, sauf cas de déblocage anticipé exceptionnel. L’assurance-vie, de son côté, est un contrat qui offre plus de liberté. Les fonds sont disponibles à tout moment, en revanche, vous ne bénéficiez pas d’économie d’impôt lors des versements, mais la fiscalité est plutôt avantageuse à la sortie si votre contrat a plus de 8 ans. 

 

Comment choisir son PER ?

Pour choisir son PER, notez les critères suivants :

  • les frais appliqués ;
  • la souplesse du contrat ;
  • les modes de gestion proposés ;
  • les modalités de sortie offertes ;
  • la notoriété de l’assureur et le service client qui est offert.
Jean-Baptiste de PASCAL

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques