Stratégie de gestion de notre fonds d’investissement de proximité

Point forts du FIP Inter Invest ISF-IR 2017

Le FIP INTER INVEST ISF-IR 2017 investira au minimum à 50% sous forme d'obligations convertibles* (OC) représentant une solution de financement alternative au crédit bancaire pour les PME en Outre-mer.


Une expertise
des DOM

Ce Fonds d'Investissement de Proximité bénéficiera des conseils d'Inter Invest, spécialiste du financement de l'Outre-mer depuis vingt-cinq ans. Nos équipes en relation directe avec les chefs d'entreprises sélectionnent les projets jugés les plus performants.

Une forte
sélectivité

En contrepartie d'un nombre de sociétés cibles plus limité, les DOM, en raison de la faible concentration des Fonds, offrent selon notre analyse des opportunités d'investissement dans des entreprises offrant de bonnes perspectives de rentabilité.

Absence de spécialisation
sectorielle

Ce fonds d'investissement de proximité pourra investir aussi bien dans des PME industrielles que de services constituées depuis moins de sept (7) ans), créatrices d'emploi en Outre-mer.

Souhaitez-vous réduire votre ISF ?

Je calcule ma réduction d'ISF

Plus de 25 ans d’expérience en financement de PME en Outre-mer

Depuis 1991, le groupe Inter Invest s’est spécialisé dans le financement de PME ultramarines. Avec 1.46 milliard € d’actifs sous gestion et 17 000 entreprises financées en plus de 25 ans d’activité, Inter Invest bénéficie d’une expérience incomparable en financement de PME outremer. Avec des agences locales implantées dans chacun des départements ciblés (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion et Mayotte), Inter Invest dispose des capacités indispensables à la sélection d'entreprises offrant les meilleures perspectives de rentabilité. Le fonds d’investissement de proximité proposé en 2017 est notre troisième FIP successif destiné à l’investissement dans des PME dans les DOM.

Avantages des actions convertibles

Le FIP INTER INVEST ISF-IR 2017 investira au minimum à 50% en obligations convertibles, 40% au moins étant investi sous forme d’actions.

Grâce aux obligations, l’investisseur bénéficie d’un revenu fixe non garanti généré par les intérêts annuels, ainsi que d’une meilleure protection si jamais l’entreprise financée fait défaut. En contrepartie de ces deux avantages, la performance des obligations est moins élevée que celle des actions.

Comme toute émission d'obligations, le paiement des intérêts annuels et les autres rémunérations associées sont liées à la bonne santé financière de l’entreprise financée par le fonds. Intervenir en obligations convertibles n’est en effet pas une garantie contre un risque de défaut éventuel de la PME et présente un risque de perte en capital.

Même si les créanciers seront remboursés en priorité par rapport aux actionnaires pour le remboursement des capitaux, l’obligation étant convertible en actions, l’investisseur bénéficie également de la plus-value éventuelle de l’action en cas de conversion.

Intérêts annuels du FIP ISF IR détermines contractuellement

Le Fonds d'Investissement de Proximité qui investira au minimum à 50% sous forme d'obligations convertibles * a pour objectif de percevoir annuellement des intérêts déterminés contractuellement, sans qu'ils ne soient garantis. L'investissement en OC* ne représente pas une garantie contre un risque de défaut de la société émettrice et présente donc un risque de perte en capital.

Le Fonds pourra également opter pour les conversions de ces OC * en actions de la société financée dès lors que la plus-value serait supérieure au rendement contractuel de l'obligation.


* Ou autres obligations donnant accès au capital.