Découvrez comment bénéficier d'une déduction fiscale de manière éthique et solidaire. Les difficultés économiques et sociales importantes dans les DOM-COM ont pour conséquence un nombre élevé de ménages à faibles ressources. Il existe ainsi un besoin en logements sociaux conséquent estimé à environ 90 000 HLM. Aussi l’Etat encourage-t-il le financement des programmes immobiliers de logements sociaux par le secteur privé grâce au Girardin habitations loyers modérés. Cette incitation fiscale à l'investissement outremer permet à l'investisseur de bénéficier d'une réduction d'impôt dès l'année qui suit sa souscription en contrepartie des fonds apportés.

Pour connaître la déduction fiscale à laquelle vous êtes éligible en investissant dans le cadre de la loi Girardin, utilisez notre simulateur de réduction d'impôt. Cliquez-ici pour découvrir notre offre de défiscalisation.

Le rôle du Girardin habitation dans le financement de HLM Outre-mer

Le volet social de la loi de développement économique des outre-mer (LODEOM) s’est inspiré du dispositif Girardin Industriel pour financer la production d'habitations à loyers modérés dans les DOM-TOM. En octroyant une déduction fiscale aux investisseurs, l'exécutif encourage ainsi l'investissement privé en Outre-mer

L’Union sociale pour l’Habitat estime en effet le déficit de logements à 90 000 sur l’ensemble de l’outre-mer pour une population de 2,5 millions d’habitants. La demande se concentre essentiellement sur les logements sociaux, 80% des ménages y sont éligibles contre 66% en métropole. Deux facteurs principaux expliquent cette pénurie : l'importante croissance démographique d'une part et la forte proportion de ménages à faibles ressources d'autre part. 

La capacité des pouvoirs publics à satisfaire ces besoins est évidemment limitée. La Guadeloupe ne compte en effet que 34 000 logements sociaux, la Martinique 29 000, la Guyane 12 000, La Réunion 60 000, la Polynésie Française 2 500, la Nouvelle Calédonie 12 000, Mayotte 2 000 et Saint Pierre-et-Miquelon 200 soit au total une estimation de 151 700 selon le Ministère de l’Outre-mer. La sur-occupation y est deux fois plus forte qu’en métropole. 

La loi Girardin habitations loyers modérés permet ainsi de compenser ces manques. Son efficacité a été confirmée par le rapport d'information n° 48 (2012-2013) de la Commission des Finances du Sénat : les auteurs soulignent que le dispositif parvient à convaincre les investisseurs qui ont, en 2012, participé au financement de logements sociaux ultramarins à hauteur de 150 millions d'euros

Un investissement simple et utile pour une réduction fiscale attractive

Afin d'inciter les contribuables métropolitains à participer au financement des logements sociaux en France d'outre-mer, l'Etat récompense les investisseurs en loi Girardin logement social d'une réduction d'impôt supérieure à l'investissement initial dès l'année suivant leur souscription

Les avantages pour l'investisseur :  

  • Le dispositif confère au souscripteur une réduction d'imposition supérieure à l'investissement initial dès l'année n+1 ; 
  • Le prix de revente du bien à l'Organisme de Logements Sociaux est fixé dès le montage, évitant ainsi tout aléa à ce propos ; 
  • Rétrocession locataire incluse, la réduction d'impôt maximale est fixée à 60 000 € ;

Soutenir l'Outre-mer avec Inter Invest

Inter Invest, 1er opérateur certifiée ISO 9001, est leader dans le montage d’opérations en Loi Girardin industriel et en logement social. Ses opérations d’investissement permettent à ses clients (particuliers ou entreprises) de réduire leur impôt sur le revenu ou leur impôt sur les sociétés en tout sécurité grâce à la garantie G3F. 

Les souscripteurs contribuent ainsi au financement de logements sociaux en faveur des plus démunis et ont la possibilité de renouveler leur investissement chaque année.

Jérôme DEVAUD

Jérôme DEVAUD

-

Articles relatifs

Vous souhaitez réduire
votre impôt ?

Découvrez de quel montant vous pouvez réduire votre impôt grâce à notre simulateur

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter