Il est encore temps ! Les contribuables assujettis à l’ISF, soit tous les Français qui ont un patrimoine supérieur à 1,3 million d’euros, peuvent diminuer voire annuler leur impôt. Certes ils ne peuvent plus réduire la base imposable puisque le patrimoine pris en compte est celui au 1er janvier de l’année. Mais ils peuvent obtenir une réduction d’impôt voire l’annuler en souscrivant des parts d’un fonds d’investissement de proximité (FIP) tel que le FIP Inter Invest ISF-IR 2017 qui offre une réduction d’impôt égale à 50% du montant investi.

Jusqu'à 18 000 € de réduction ISF, égale à 50% du montant investi

Le FIP Inter Invest ISF-IR 2017, accessible à partir de 1.000 euros, donne droit à une réduction d’ISF maximale de 18.000 euros correspondant à un investissement de 36.000 euros. Ainsi, tout contribuable redevable d’un montant d’ISF minimum de 500 euros bénéficie pleinement de la réduction d’impôt sous réserve d’un blocage des parts pendant une période prenant fin au 31 décembre 2024 (prorogeable de deux fois un an sur décision de la société de gestion soit jusqu’au 30 juin 2026).

La fiscalité de l’investissement dans le FIP Inter Invest ISF-IR 2017 bénéficie de plusieurs spécificités. En effet, même si investir dans un FIP présente un risque de perte en capital, il est couvert jusqu’à 50% du montant investi par l’avantage fiscal offert. De plus, la quote-part de l’actif du fonds investie dans les sociétés éligibles est exonérée d’ISF pendant toute la durée de conservation des parts du FIP (conformément aux dispositions de l’article 885 1 ter du CGI). Enfin, les produits distribués par le fonds et les plus-values éventuellement réalisées à la cession des parts sont exonérés d’impôt sur les plus-values.

La perspective de réaliser un bon placement dépend principalement du support d’investissement choisi. Les entreprises financées par le fonds seront sélectionnées pour leur potentiel par Inter Invest qui dispose de cinq agences dans les DOM et compte à fin 2015 plus de 1,6 milliard € d’actifs sous gestion. « Fort d’une expérience de 25 ans dans le financement d’entreprises en outre-mer, Inter Invest a participé au développement de plus de 16 000 sociétés. Inter Invest a acquis une connaissance du tissu économique local et une expertise sans égal dans les DOM TOM qui lui permet d’identifier les projets offrant des perspectives de rentabilité intéressante.» explique Jérôme DEVAUD, Directeur Général Délégué d’Inter Invest.

Diversification géographique des PME financées

Le FIP Inter Invest ISF-IR 2017 confèrera à l’investisseur une véritable diversification géographique en investissant au capital de PME industrielles ou de services qui exercent leur activité dans les deux principales zones géographiques des DOM : l’Océan Indien (Réunion et Mayotte) et l’arc Antilles-Guyane qui couvre la Guyane, la Martinique et la Guadeloupe. Il sera géré par Equitis, une société créée par trois professionnels de la gestion d'actifs, qui a acquis un savoir-faire dans la gestion de fonds et de fiducies.

Le FIP Inter Invest ISF-IR 2017 investira au minimum à 50% en obligations convertibles qui permettent à l’investisseur de bénéficier d’un revenu fixe (non garanti) grâce aux intérêts annuels et d’une meilleure protection en cas de défaillance de l’entreprise.

Par ailleurs, les investisseurs bénéficieront d’une attribution prioritaire de la performance. En effet, les gérants du FIP Inter Invest ISF-IR 2017 s’engagent à ne percevoir leur intéressement qu’à la seule condition que les souscripteurs soient assurés d’une rentabilité d’au moins 10% nette de frais.

« L’investissement a également du sens » continue Jérôme DEVAUD. En souscrivant des parts du FIP Inter Invest ISF-IR 2017, l’investisseur participe activement au développement de l’économie et au soutien de l’emploi en outre-mer.

Jérôme DEVAUD

Jérôme DEVAUD

-

Articles relatifs

Vous souhaitez réduire
votre impôt ?

Découvrez de quel montant vous pouvez réduire votre impôt grâce à notre simulateur

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter