Nos clients parlent de nous !

En France, le système de retraite fonctionne par répartition. Ce sont les actifs qui financent les pensions des retraités. Toutefois, ce mécanisme est de plus en plus incertain. Le nombre de demandeurs d’emploi augmente, les pensions sont versées sur de plus longues années, en bref, il est difficile de parvenir à maintenir un équilibre financier. Pour toutes ces raisons, il convient de préparer sa retraite sans tarder pour être en mesure d’aborder l’avenir sereinement. La clé est donc d’épargner, mais surtout de miser sur les bons placements afin de faire fructifier le capital. Pourquoi est-il important de préparer sa retraite le plus tôt possible ? Comment y parvenir ? Réponses à travers notre article.

La baisse généralisée des pensions de retraite : quelles conséquences pour les futurs retraités ? 

Le système de retraite et ses déficits conséquents

En France, ce sont les actifs qui financent les pensions de retraite des retraités. Si ce système a été probant durant de nombreuses années, il est aujourd’hui de plus en plus incertain. Le système des retraites connaît des situations de déficit qui s’expliquent par : 

  • l’augmentation des pensions moyennes en comparaison avec les pensions de retraite des générations précédentes ;

  • le versement des retraites sur une plus longue durée du fait de l’augmentation de l’espérance de vie des Français ;

  • la hausse du nombre de chômeurs dans le pays qui ne paient pas de cotisations sociales sur les retraites de base ;

  • l’augmentation du nombre de retraités par rapport au nombre d’actifs.

Tout cela conduit à une baisse progressive, mais inévitable, des pensions de retraite des régimes obligatoires. Cela, malgré les différentes réformes entreprises par le gouvernement. Pour maintenir un certain niveau de vie à la retraite et espérer des revenus confortables, les actifs d’aujourd’hui n’ont donc qu’une solution : préparer leur retraite eux-mêmes grâce à divers leviers. 

L’importance de préparer sa retraite dès son plus jeune âge 

Vous l’aurez compris, face au vieillissement de la population, à l’allongement de l’espérance de vie et à l’augmentation du nombre de chômeurs dans le pays, le régime de retraite par répartition est mis à rude épreuve. Pour contrer les répercussions négatives de cette tendance, il convient de se constituer un complément de revenus le plus tôt possible afin d’éviter les pertes de salaire. 

Préparer sa retraite dès son plus jeune âge compte, en effet, quelques avantages. Cela permet de lisser l’effort d’épargne dans le temps et de profiter de la capitalisation des actifs

Dans l’idéal, il faudrait commencer à préparer sa retraite dès son entrée dans la vie active. Bien que cela semble un très jeune âge pour y songer, se familiariser le plus tôt possible avec l’argent et l’épargne est le meilleur moyen de sélectionner les meilleurs produits financiers plus tard.

Les solutions d’épargne retraite les plus attractives pour préparer sa retraite 

Les placements financiers idéaux pour préparer sa retraite varient en fonction de l’âge de l’épargnant :

  • à 20 ans, il peut être intéressant d’ouvrir un livret d’épargne réglementé pour se familiariser avec l’épargne ;

  • à 30 ans, il convient de diversifier les placements grâce à un contrat d’assurance vie ;

  • à 40 ans, l’investisseur peut miser sur un PEA, l’immobilier, les OPCVM ou un PER dans un objectif de capitalisation, par exemple.

D’une manière générale, l’assurance vie est souvent recommandée pour préparer sa retraite. Ce contrat flexible permet d’épargner à son rythme et de retirer les gains sous forme de rente ou de capital le moment voulu. Par ailleurs, l’assurance vie offre un cadre fiscal très avantageux, car seules les plus-values sont soumises à l’impôt sur le revenu. 

Le Plan d’Épargne Retraite (PER), instauré par la loi Pacte en 2019, est également très approprié pour préparer sa retraite. Son fonctionnement est tel qu’il offre la possibilité à l’épargnant de se constituer une épargne durant sa vie active et de profiter du capital au moment de son départ à la retraite. Par ailleurs, les versements sont déductibles du revenu imposable, permettant à l’épargnant de diminuer son impôt par la même occasion. 

En revanche, il est important de souligner que le PER est un contrat moins souple que l’assurance vie. Il s’agit, en effet, d’un produit en principe bloqué jusqu’au moment du départ à la retraite de l’épargnant. Seules quelques situations permettent de disposer des sommes accumulées :

  • l’invalidité (de l’épargnant, de son époux, de ses enfants, de son partenaire de pacs) 

  • le décès de l’époux ou du partenaire de pacs ;

  • l’expiration des droits aux allocations chômage ;

  • le surendettement validé par la commission de surendettement ;

  • la cessation d’une activité non salariée ;

  • l’acquisition d’une résidence principale. 

L’importance de diversifier son épargne avec des placements rentables

Pour préparer sa retraite convenablement, il est important de diversifier son épargne. De cette façon, l’investisseur peut optimiser ses performances et réduire les risques de pertes en capital. Par ailleurs, afin de ne pas perdre d’argent, il est nécessaire d’opter pour des placements dont le rendement est supérieur au taux d’inflation.

Globalement, les placements doivent être sélectionnés selon le profil de risque de l’épargnant et ses objectifs sur le court, moyen ou long terme. Pour le court terme, mieux vaut opter pour des placements liquides, disponibles à tout moment et sans risque de perte en capital (Livret A, LDD, LEP, etc.). Cet argent peut servir à contrer les imprévus du quotidien. 

Pour les projets plus lointains, comme préparer sa retraite, par exemple, il peut être intéressant de choisir d’autres supports, certes moins liquides et plus risqués, mais qui affichent des potentiels de rendement plus importants dans la durée : 

  • actions ;

  • SICAV ;

  • SCPI ;

  • PER ;

  • assurance vie en unités de compte ;

  • FCP, etc.

Investir sur les marchés financiers s’avère souvent plus rentable qu’investir sur les marchés obligataires et monétaires, dès lors que les placements sont en accord avec le profil investisseur de l’épargnant. 


Foire aux questions

Quand faut-il commencer à préparer sa retraite ?

Dans l’idéal, il faudrait commencer à préparer sa retraite dès son entrée dans la vie active. Toutefois, si cela n’est pas envisageable, les épargnants peuvent sérieusement s’y pencher dès 40 ans.

Quelles sont les démarches à faire pour préparer sa retraite ?

Il est conseillé de préparer les démarches pour sa retraite environ deux ans avant la date fixée. Pour ce faire, il faut :

  • constituer un dossier de retraite avec les documents obligatoires ;

  • évaluer le montant de sa retraite ;

  • demander sa retraite grâce au service dédié ;

  • activer son Compte Retraite.

Quelles sont les questions à poser avant le départ à la retraite ?

Voici quelles sont les principales questions à se poser avant un départ à la retraite :

  • À quel âge puis-je prendre ma retraite ? 

  • Aurais-je bien acquis le nombre de trimestres requis ? 

  • Quel sera le montant de ma pension de retraite ?

  • Aurais-je besoin de racheter des trimestres manquants ?

  • Dois-je me constituer une épargne pour bénéficier de revenus complémentaires ?

Comment avoir une retraite confortable ?

Pour jouir d’une retraite confortable, épargner est une excellente solution. Ainsi, le retraité bénéficie de revenus complémentaires en plus de sa pension de retraite. Il peut alors maintenir son train de vie sans subir de perte de revenus trop conséquents.

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Découvrir d'autres
    thématiques