Vous ne serez sûrement pas passé à côté, en avril 2019, après le grand débat, le président Emmanuel Macron annonçait pour 2020 une baisse de l’impôt sur le revenu à hauteur de 5 millions d’euros. Cette baisse devait toucher près de 17 millions de foyers, en favorisant en priorité les classes moyennes trop souvent mises à contribution. Mais qu’en est-il ?

Cette baisse a-t-elle bien été mise en place et si oui, comment ? Allez-vous pouvoir en bénéficier et si tel est le cas, combien d’économie allez-vous pouvoir réaliser ? C’est ce que nous allons essayer de voir ensemble dans cet article.

Tout d’abord, cette diminution d’impôt a bien été mise en place. De quelle manière ? Il faut regarder dans la dernière loi de finances pour 2020. Celle-ci vient, en effet, de modifier le barème progressif de l'impôt pour les revenus perçus à partir du 1er janvier 2020. A ce titre, deux modifications majeures ont été réalisées.

 

Barème de l’impôt sur les revenus 2020

 

Tranche de revenu imposable Taux d'imposition
De 0 € à 10 064 € 0 %
De 10 064 € à 25 659 € 11 %
De 25 659 € à 73 369 € 30 %
De 73 369 € à 157 806 € 41 %
Au-dessus de 157 806 € 45 %

 

Le premier changement majeur se situe au niveau de la 2ème tranche d’imposition. En effet, celle-ci est passée de 14% à 11%. Cela représente pour les 12 millions de foyers qui la composent une baisse moyenne de près de 350€ soit environ un tiers de leurs impositions.

Les principaux bénéficiaires sont donc les contribuables imposables ayant des revenus inférieurs à 25 659€.

Les contribuables non imposables quant à eux (situés dans la tranche à 0%) ne sont pas concernés puisqu’ils ne paient déjà pas d’impôt sur leurs revenus.

Pour les 5 millions de foyers de la tranche supérieure, cette baisse est en revanche moindre, de l’ordre de 180€. En effet, afin de ne cibler qu’en priorité les classes moyennes, un deuxième ajustement a été réalisé.

La deuxième modification concerne les seuils de revenus des tranches imposables à 30% et à 41%. Elles sont maintenant réduites respectivement à 25 659 € et à 73 369 €, au lieu de 27 794 € et 74 517 € pour l'imposition des revenus de 2019.

Cela réduit donc le gain pour ceux qui se trouvent dans la tranche à 30% et cela l’annule même pour la tranche à 41%.

À noter qu’en complément de l’abaissement du taux de la 2ème tranche du barème de l’impôt de 14 à 11%, la baisse d’impôt intègre un aménagement de la décote (mécanisme destiné à atténuer l’impôt quand on devient imposable) pour alléger l’impôt sans rendre de nouveaux foyers non imposables à l’IR.

Que vous soyez retraité, salarié, indépendant, vous serez tous concernés par le nouveau calcul. En effet, le système des tranches ne fait aucune distinction outre celle vos revenus imposables.

 

Cette baisse va-t-elle se faire ressentir dès 2020 ?

 

Le gouvernement a décidé de mettre en œuvre dès cette année la baisse d’impôt sur le revenu, afin notamment de rendre les bénéfices de cette mesure immédiatement perceptibles sur les fiches de paie et les pensions de retraite.

Pour ce faire, l’exécutif a utilisé pleinement le système du prélèvement à la source afin de rendre cette baisse tangible pour l’ensemble des Français.

Le taux de prélèvement à la source a ainsi été modifié en conséquence dès le début de l’année 2020. Pour ce faire, des dispositions légales ont été prises dans le projet de loi de finances 2020 pour ajuster ses paramètres de calcul. A ce titre, dès le mois de décembre 2019, les taux de prélèvement à la source ont été ajustés pour tenir compte de la baisse et l’ensemble de ces données a pu être transmise aux tiers collecteurs que sont, par exemple, les employeurs ou les organismes de retraite.

Sans l’utilisation de ce prélèvement, il aurait fallu attendre l’été 2021 afin que les contribuables puissent se rendre compte de cette baisse. Cela aurait été donc problématique pour le gouvernement dans un contexte de contestation sociale et surtout d’élection.

Vous savez donc désormais si cette baisse vous concerne. Si, malgré cela, vous payez toujours trop d’impôt, l’Etat permet aussi de bénéficier de réductions d’impôts supplémentaires. Si vous souhaitez savoir si vous êtes éligible, vous pouvez n’hésitez pas à réaliser une simulation.

 

Julien RUDERI

-

Articles relatifs

Vous souhaitez
réduire votre
impôt ?

Je lance la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter