Grille tarifaire des frais d’enregistrement de votre souscription Girardin

A combien s’élèvent les frais d’enregistrement lorsque je souscris en Girardin avec Inter Invest ?

Notre grille tarifaire pour l'investissement Girardin

Les frais liés aux formalités d’enregistrement s’établissent de la manière suivante :

  • Frais d’enregistrement : 25 euros par Société en Nom Collectif (SNC) souscrite +0.25 euros la part (enregistrement des actes de cession de parts sociales aux Services des impôts).
  • Achat des parts sociales : 0.10 euros la part, soit 30 euros environ pour 30 000 euros de réduction d’impôt sur le revenu (le capital social d’une SNC est de 100 euros).
  • Assistance juridique : offerte.

Petit rappel sur les modalités d’investissement permettant de réduire votre impôt sur le revenu en Girardin

1ère année : la souscription

La première année, vous signez votre demande de réservation mentionnant notamment le montant à acquitter au titre des frais d'acquisition et d'enregistrement des parts sociales / actions de la société de portage (0,01 euros à 0,10 euros la part sociale / l'action).

Vous recevez ensuite vos parts sociales / actions de la part de la société de portage, parts dont vous devez assurer la détention pendant 5 ans minimum.

L’année suivante : les démarches

L’année suivante, en mars, vous signez les pouvoirs pour les Assemblées Générales des sociétés de portage à partir de votre compte en ligne.

En mai, vous faites votre déclaration de revenus grâce aux documents pré-remplis mis à disposition sur votre compte en ligne.

En septembre, vous restituez votre Crédit d’Impôt Modernisation Recouvrement (CIMR) égal au montant de votre réduction d'impôt en loi Girardin.

Les 4 dernières années : les démarches

Vous signez les pouvoirs pour les Assemblées Générales des sociétés de portage à partir de votre compte en ligne.

Fin d'opération

Dissolution puis liquidation de la société de portage.

Retour au sommaire du FAQ

De quelle réduction d’impôt pouvez-vous bénéficier dès l’an prochain ?

Je calcule ma réduction d’impôt en loi Girardin