01 56 62 00 55
Site financement - Agences Outre-mer computer Souscription 100% en ligne

Les épargnants qui disposent d’un contrat d’assurance-vie ont trois possibilités concernant les versements qu’ils réalisent : placer les fonds sur des supports en fonds euros, sur des unités de compte ou un mélange des deux (on parle alors d’un contrat multisupports). Les unités de compte sont les composantes les plus volatiles en comparaison avec les fonds euros. Composées de valeurs mobilières, immobilières et monétaires, elles peuvent entraîner d’importants gains financiers, mais entraînent également certains risques (de perdre tout ou partie du capital, notamment). Qu’est-ce qu’une unité de compte ? De quoi se compose-t-elle ? Quels sont les risques d’un placement qui intègre des unités de compte ? Réponses à travers notre article.

Unités de compte : comment ça marche ?

Quelle est la définition d’une unité de compte ?

Lorsqu’un investisseur souscrit à un contrat d’assurance-vie, il peut prendre la décision de placer ses fonds sur des supports en fonds euros ou des supports en unités de compte. Les unités de compte (UC) sont des supports d’investissement financier composés de parts (ou d’actions) de valeurs mobilières, immobilières ou monétaires. 

Les unités de compte sont principalement réservées aux épargnants qui ont une bonne connaissance des marchés financiers. Ces derniers doivent également avoir une certaine appétence au risque. En effet, les UC sont soumises aux fluctuations du marché. Contrairement aux fonds euros, ce support n’est pas sécurisé. Il s’agit d’éléments volatils qui peuvent générer des plus-values ou des moins-values selon la conjoncture économique. 

Comment se compose une unité de compte ?

Il existe une très grande variété d’unités de compte qui peut être répartie par zone géographique ou par secteur d’activité. D’une manière générale, elles sont souvent classées en trois grandes catégories :

  • Les valeurs mobilières, avec les obligations (titres de créance d’une entreprise ou d’un État) et les actions (parts de capital d’une société). Auquel cas, il s’agit, le plus souvent, de SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) ou de FCP (Fonds Commun de Placement). 

  • Les valeurs immobilières, soit les UC qui reposent sur l’immobilier : SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), SCI (Société Civile Immobilière), OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier).

  • Les valeurs monétaires, avec les titres de créances à court terme, les billets de trésorerie émis par les entreprises, ou les certificats de dépôt émis par les banques.

Pourquoi investir en unités de compte ?

Une assurance vie en unités de compte est-elle rentable ?

Une assurance vie en unités de compte peut-être rentable, voire plus rentable qu’une assurance vie exclusivement en fonds euros. En effet, les unités de compte présentent un potentiel de rentabilité souvent plus intéressant que la rémunération du fonds euros. 

En revanche, il est important de souligner que la part de capital investi en unités de compte n’est jamais sécurisée. Il existe donc une possibilité de perdre tout ou partie de l’investissement réalisé. Les contrats d’assurance vie exclusivement composés d’unités de compte peuvent donc évoluer à la hausse ou à la baisse en fonction du contexte économique. 

Quels sont les avantages des unités de compte sur les fonds en euros ?

Comme expliqué précédemment, miser sur les unités de compte plutôt que le fonds euros peut offrir la possibilité à l’investisseur de générer des plus-values conséquentes. Si l’objectif est de faire fructifier un capital et pas uniquement de le sécuriser, les unités de compte sont plus adaptées que le fonds euros. 

Par ailleurs, cette option permet à l’investisseur de diversifier davantage ses placements et d’instaurer différentes stratégies d’investissement et arbitrages dans l’objectif de rechercher la meilleure performance possible.

Quels sont les risques des unités de compte ?

Si les unités de compte sont généralement plus rentables que le fonds euros, elles n’excluent aucun risque. Le nombre d’unités de compte est garanti, mais ce n’est pas le cas du capital. La valeur des fonds investis dépend totalement de l’évolution des marchés boursiers ou immobiliers. En bref, il est possible de perdre de l’argent et d’enregistrer des moins-values. 

Par ailleurs, l’épargnant ne peut pas savoir s’il dégagera effectivement des gains de son placement. La valeur exacte des actifs ne sera déterminée qu’au moment où un rachat sera réalisé. Les rendements des contrats d’assurance vie ne sont eux aussi jamais garantis et peuvent varier d’une année à une autre. La prise de risque est donc élevée. Pour cette raison, il est important d’envisager ce support sur le long terme du fait de la volatilité des marchés financiers. 

Comment investir en unités de compte ?

Les règles à respecter pour réaliser un placement porteur

Pour investir correctement en unités de compte, il existe quelques règles à respecter :

  • déterminer précisément son profil investisseur (prudent, équilibré, dynamique) en amont afin de connaître son appétence au risque et adapter sa stratégie ;

  • se renseigner sur les supports d’investissement et la société d’investissement qui les gère grâce au Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) ;

  • diversifier suffisamment les fonds pour limiter la prise de risque et maximiser les rendements ;

  • envisager le contrat sur du long terme (pour limiter la fiscalité du contrat concernant les rachats réalisés avant ses huit ans de vie, d’une part, et pour réduire les pertes) ;

  • contrôler régulièrement les investissements pour les adapter au contexte économique ;

  • garder la tête froide malgré les fluctuations du marché.

Qui peut m’accompagner à réaliser un placement en unités de compte ?

L’épargnant qui souhaite investir sur des supports en unités de compte, mais qui préfère être accompagné, peut confier la gestion de son contrat à un assureur ou à la société de gestion de son choix. En fonction de son profil et de ses désirs, il pourra alors opter pour :

  • une gestion libre des fonds : dans ce cas, l’assuré procède seul à la gestion des unités de compte de son contrat. Ce mode de gestion nécessite d’avoir des connaissances sérieuses en matière d’investissement financier ;

  • une gestion conseillée : auquel cas, l’assureur délivre à l’investisseur des recommandations d’allocation ou des conseils d’arbitrage. En revanche, l’épargnant reste libre de prendre ses propres décisions ;

  • une gestion profilée : selon le profil investisseur de l’épargnant et de ses objectifs, la gestion du contrat est automatisée ;

  • une gestion à horizon, qui consiste à prendre des risques en début de contrat afin de faire fructifier l’épargne, puis à les réduire à l’approche du terme du contrat ;

  • une gestion sous mandat (ou gestion déléguée), qui consiste à déléguer entièrement la gestion du contrat à un gestionnaire dédié.


Foire aux questions

Qu’est-ce qu’un placement en unités de compte ?

Un placement en unités de compte est un investissement réalisé sur des supports d’investissement qui sont soumis aux fluctuations du marché et qui sont volatils. Il peut s’agir de FCP, de SICAV, de SCPI, de SCI, d’ETF, etc.

Quelle est la principale différence entre unité de compte et fonds euros ?

La principale différence entre unité de compte et fonds euros se rapporte au risque encouru. Dans le premier cas, le capital n’est pas garanti et il est possible de perdre les montants versés sur le contrat. Dans le second cas, le capital est garanti. Néanmoins, la prise de risque encourue dans le cadre d’un contrat en unité de compte est récompensée par les rendements. Ces derniers sont généralement plus conséquents dans le cas d’un contrat en unités de compte qu’en fonds euros.

Pourquoi investir en unités de compte ?

Investir en unités de compte permet :

  • de viser une meilleure rentabilité et de générer des plus-values ;

  • de diversifier son portefeuille (actions, obligations, immobiliers, etc.). 

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !
    Je prends contact

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques