Dans le langage courant, on continue de désigner les territoires français d’Outre-mer par l’appellation « Dom-Tom ». Pourtant, depuis plus de dix ans, ces terres ensoleillées se nomment « Dom-Com ». Explications.

Bon à savoir : avec la loi Girardin, en investissant dans les DOM-TOM, vous bénéficiez d'une réduction de votre impôt sur le revenu. Faites la simulation pour calculer le bénéfice fiscal auquel vous êtes éligible.

Les Dom-Tom

Dom-Tom, deux sigles accolés bien connus des Français pour désigner des territoires lointains aux statuts différents (départements d’Outre-mer et territoires d’Outre-mer), hérités de l’histoire coloniale de la France à partir du XVIIe siècle.

Martinique, Guadeloupe, Réunion, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, Mayotte ou encore Nouvelle Calédonie, figurent au rang de ces territoires que les touristes aiment fréquenter. Pour autant, il faut savoir que l’appellation « Dom-Tom » a été modifiée par la réforme constitutionnelle du 28 mars 2003 et qu’il faut désormais appeler ces régions du monde les « Drom-Com » ou « Dom-Com ».

Si ces territoires éloignés de la France vous intéressent, sachez qu’il existe un dispositif de défiscalisation nommé loi Girardin vous permettant de bénéficier d’une réduction d’impôt attractive en contrepartie du financement d’un matériel industriel ou d’un logement social en Outre-mer.

DOM COM

Drom ou Dom ?

Au même titre que les départements de France métropolitaine, les Dom sont des départements d’Outre-mer depuis 1946. On en compte désormais cinq : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion et, depuis 2011, Mayotte.

On peut aussi les nommer « Drom » (département et région d’Outre-mer) puisqu’ils sont les deux à la fois. Mais, dans un but de simplification, il est plus souvent fait référence à Dom. Soumis aux mêmes règles qu’en métropole, ces territoires disposent toutefois d’un peu plus d’autonomie dans certains domaines.

 

Com ou Tom ?

Saint-Barthélémy, Saint-Martin, la Polynésie française, Saint-Pierre et Miquelon, Wallis et Futuna étaient regroupés sous l’acronyme de Tom (Territoires d’Outre-mer) en raison de leurs statuts très divers. Depuis la réforme constitutionnelle de 2003, ces îles ont été rebaptisées Collectivités d’Outre-mer (Com).  La Nouvelle Calédonie et les Terres australes et antarctiques françaises n’en font pas partie, étant dotées d’un statut particulier.

Jérôme DEVAUD

Jérôme DEVAUD

-

Articles relatifs

Vous souhaitez réduire
votre impôt ?

Découvrez de quel montant vous pouvez réduire votre impôt grâce à notre simulateur

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter