Nos clients parlent de nous !

Le PER (Plan d’Épargne Retraite) est un produit d’épargne à long terme mis sur le marché en 2019. Il offre la possibilité à l’épargnant de se constituer une épargne durant sa vie active afin de profiter d’un capital au moment de sa retraite. En comparaison avec les anciens produits d’épargne retraite (PERP, contrat Madelin, etc.), le PER présente certains avantages notables. Toutefois, cette enveloppe fiscale ne correspond pas forcément à tous les profils. Le PER est-il la meilleure solution pour vous ? Nous vous offrons quelques éléments de réponse à travers notre article.

Qu’est-ce qu’un PER ?

Le PER est un nouveau produit d’épargne créé par la loi Pacte. Il tend à remplacer les anciens dispositifs d’épargne retraite tels que le PERP, le contrat Madelin ou encore le PERCO. Il s’agit d’un placement à long terme accessible à tous, sans conditions d’âge, ni de travail. 

Il existe deux sortes de PER :

  • le PER assurantiel, construit sur le modèle de l’assurance-vie, qui permet d’investir dans un fonds euros à capital garanti ou des unités de compte plus risquées ;
  • le PER bancaire, comme Mon PER d’Inter Invest, adossé à un compte-titres et qui offre un univers d’investissement beaucoup plus large que le PER assurantiel

Grâce au PER, l’épargnant peut se constituer un capital durant sa vie active en réalisant des versements ponctuels ou réguliers sur son contrat. Notez, par ailleurs, qu’il est également possible d’alimenter un PER en transférant les fonds déjà placés sur un autre produit d’épargne retraite comme un PERP ou un contrat Madelin. Le souscripteur profite ensuite du capital accumulé au moment de sa retraite. 

Le PER affiche deux phases distinctes :

  • durant la phase d’épargne, l’épargnant ne peut pas disposer de son argent (hors situation exceptionnelle comme un accident de la vie ou l’acquisition d’une résidence principale) :
  • durant la phase de liquidation, lorsque l’épargnant prend sa retraite, il peut alors profiter de l’épargne accumulée sous forme de rente ou de capital

Le PER est-il vraiment la meilleure solution pour vous ?

Le PER offre certains avantages fiscaux. En l’occurrence, les versements réalisés sur le contrat peuvent être déduits du revenu imposable du titulaire selon le plafond PER en vigueur. Cet avantage, toutefois, n’est profitable qu’aux contribuables fortement imposés, leur permettant de réaliser une importante économie d’impôt. Concrètement, cela signifie que seules les personnes dont la Tranche Marginale d’Imposition (TMI) est de 30 %, 41 % ou 45 % profitent pleinement de l’avantage fiscal du PER proposé à l’entrée. 

Le contribuable peu, voire pas, imposé n’y trouvera que peu d’intérêt. Dès lors, le plus intéressant pour lui est d’opter pour l’avantage fiscal offert à la sortie des fonds, de sorte à profiter d’une fiscalité allégée sur les éventuelles plus-values réalisées. 

. De la même manière, l’épargne placée dans un PER est également bloquée jusqu’à la retraite (sauf exception). Mieux vaut donc avoir suffisamment d’épargne disponible de côté avant de songer à y placer son capital.

Afin de vérifier si le PER est la meilleure solution pour son profil, le mieux reste de faire un bilan de sa situation et de ses souhaits pour sa retraite. L’épargnant saura alors si oui ou non ce produit peut lui apporter des bénéfices et pourra affiner le montant à épargner pour atteindre le complément de revenu nécessaire. 

Bien choisir son PER : les critères à analyser 

Tous les PER actuellement disponibles sur le marché ne se valent pas. Voici quels sont les critères à analyser pour bien choisir son contrat. 

Les frais appliqués

De nombreux frais s’appliquent pour un plan d’épargne retraite et ils varient souvent d’un PER à un autre. L’épargnant doit donc prendre le temps de comparer les différents contrats. Voici quels sont les frais qui peuvent impacter le rendement annuel du PER :

  • les frais d’adhésion, qui ne sont pas systématiquement appliqués et qui varient entre 20 € et 70 € pour les PER Assurance et 0€ pour le PER Bancaire ;
  • les frais de versement applicables pour chaque versement réalisé sur le PER et dont le taux varie entre 0 % et 5 % ;
  • les frais de gestion annuels, qui peuvent atteindre jusqu’à 2 % des encours du contrat
  • les frais d’arbitrage, prélevés pour chaque transfert d’un support à un autre, et dont le taux varie entre 0,5 % et 5 % du montant transféré. Certains PER peuvent également prévoir un certain nombre d’arbitrages gratuits par an ;
  • les frais de transfert applicables en cas de transfert  du plan d’épargne retraite de moins de 5 ans vers  un nouveau contrat ;
  • les frais d’arrérages, qui correspondent aux frais de versement de la rente viagère, et qui sont compris entre 0 et 3 % du montant brut de la rente, etc.  

En bref, la liste des frais peut être très longue et ils sont très inégaux d’un PER à un autre. Le souscripteur doit donc y apporter une attention toute particulière.

Le mode de gestion

Il existe deux modes de gestion différents pour le PER :

  • la gestion libre ;
  • la gestion sous mandat (ou gestion pilotée).

Dans le premier cas, l’épargnant gère et sélectionne lui-même les supports sur lesquels il souhaite investir. Il est donc nécessaire d’avoir certaines connaissances en placements financiers de rééquilibrage automatique afin de conserver la répartition initiale du portefeuille. Il est important de sélectionner un contrat avec de nombreux supports disponibles afin de gérer au mieux son épargne. Mon PER d’Inter Invest propose ainsi plus de 1 000 supports d’investissements variés, avec différentes thématiques : ETF, SBF 120, Private Equity, OPCVM, produits structurés, etc.

Dans le second cas, c’est lle gestionnaire du PER qui répartit l’épargne du titulaire selon le niveau de risque qu’il est prêt à prendre (profil prudent, équilibré, dynamique, offensif) moyennant parfois des frais de gestion supplémentaires. Certains PER offrent même l’opportunité de créer son allocation sur mesure, en choisissant des thématiques d’investissement, comme l’investissement durable, l’immobilier ou encore les ETF, tout en confiant la gestion à un tiers, comme peut le proposer Mon PER d’Inter Invest. Il est aussi possible de combiner la gestion libre à la déléguée sur leur PER, ce qui est rare sur les PER actuellement disponibles sur le marché.

Les modalités de sortie

Il existe différentes modalités de sortie du PER et tous les contrats ne proposent pas les mêmes solutions. La sortie du PER se fait sous forme de rente et/ou de capital.  

Certains contrats proposent de combiner les modalités de sortie, en reversant une partie de l’épargne sous forme de rente, et l’autre sous forme de capital, par exemple. 

En cas de sortie en capital, vous pouvez récupérer votre épargne en une fois ou en plusieurs fois, grâce à la sortie fractionnée. Privilégiez les contrats offrant de la souplesse sur les retraits, avec par exemple, un nombre illimité de sorties possibles, comme peut le proposer Mon PER d’Inter Invest.

Le gestionnaire  et son service client

Outre le contrat en lui-même, le gestionnaire  et le service client prennent également une importance capitale. Cette structure détient l’argent du souscripteur et doit, par conséquent, être fiable. Enfin, le gestionnaire  doit être disponible pour répondre aux questions des épargnants. Ce dernier sera l’interlocuteur unique de la souscription du contrat jusqu’à la sortie des fonds. Mieux vaut donc se tourner vers des acteurs avec une bonne réputation et un historique solide.


Foire aux questions

Quel est le PER le plus avantageux ?

Le PER le plus avantageux est celui qui offre un haut niveau de performance, mais qui applique peu de frais

Comment choisir son épargne retraite ?

Pour choisir son contrat d’épargne retraite, il faut tenir compte :
 

  • des frais appliqués  ;
  • de la disponibilité et de la réputation du gestionnaire  ;
  • des modalités de sortie proposées ;
  • des supports d’investissement
  • des modes de gestion disponibles. 
Est-il intéressant d’ouvrir un PER ?

Au vu des avantages offerts par le contrat, ouvrir un PER peut être une bonne idée. En revanche, cette enveloppe fiscale ne correspond pas à tous les profils et compte également quelques inconvénients. Mieux vaut prendre les renseignements nécessaires avant d’y souscrire. 

Quel PER choisir 2022 ?

Les PER actuellement disponibles sur le marché actuellement ne sont pas tous similaires. L’idéal reste donc de réaliser un bilan patrimonial afin de savoir quel PER choisir en 2022.

Quels sont les avantages d’un PER ?

Le PER affiche certains avantages notables parmi lesquels nous pourrions citer :
 

  • la sortie flexible en rente ou en capital ;
  • la fiscalité avantageuse avec la déduction des versements volontaires dans la limite des plafonds en vigueur ;
  • la portabilité des anciens contrats (PERP, Madelin, etc.) ;
  • les possibilités de déblocage anticipé (achat d’une résidence principale, accident, surendettement, invalidité, décès du conjoint, cessation d’activité, expiration des droits au chômage).
Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques