01 56 62 00 55
Financement et défiscalisation Outre-mer computer Souscription 100% en ligne

De l’entrée dans la vie active à la retraite, il est important d’épargner. Mettre de l’argent de côté est, en effet, la solution idéale pour disposer de suffisamment de liquidités pour contrer les imprévus qui peuvent survenir. Économiser peut également permettre de réaliser des projets sur du long terme comme financer les études des enfants ou encore préparer sa retraite. Pour y arriver, toutefois, il est nécessaire d’adopter la stratégie adaptée. En l’occurrence, il faut être capable d’établir un budget précis de ses dépenses mensuelles et miser sur les bons placements financiers. Comment épargner sans se priver ? Nous vous livrons quelques éléments de réponse sans plus tarder.

Épargner dès le plus jeune âge : les avantages de la pratique

Il est important de savoir épargner dès le plus jeune âge. Et pour cause ! Être en mesure de mettre de l’argent de côté chaque mois peut offrir la possibilité à l’épargnant de :

  • financer ses projets à court terme (voyager, acheter une voiture, etc.) ;

  • financer ses projets à long terme (acheter une résidence principale, préparer sa retraite, etc.).

Jouir d’économies est également la clé pour contrer les imprévus qui peuvent survenir ou les aléas de la vie : une voiture en panne, un arrêt de travail, une machine à laver qui ne fonctionne plus, etc. Toutefois, pour être en mesure d’épargner sans se priver, il faut adopter la bonne stratégie. L’idéal reste de réaliser un budget précis et de s’y tenir.

Épargner sans se priver : les clés pour y arriver 

Les Français qui jouissent d’un revenu modeste peuvent parfois avoir du mal à épargner sans se priver. Bonne nouvelle, il existe quelques astuces qui peuvent faciliter cette procédure. Avec un plan d’action correctement étudié et un minimum de motivation, il est possible de mettre de côté sans impacter le budget du foyer. 

Classer les dépenses et cibler celles qui ne sont pas prioritaires

La première chose à faire pour épargner sans se priver est de classer les dépenses mensuelles. À partir d’un tableau, l’épargnant peut répertorier les dépenses relatives au loyer, aux impôts, à l’alimentation, aux factures d’eau ou d’électricité, aux loisirs, ainsi que leur montant. Puis il peut faire un premier bilan afin de cibler quelles sont les dépenses incompressibles et quelles sont les dépenses qui n’étaient pas prioritaires. 

Les dépenses non prioritaires font partie de celles qu’il est possible d’éviter et sur lesquelles réaliser des économies. Autrement dit, elles ne sont pas indispensables. Il suffit de les supprimer pour récupérer cet argent et le dédier à l’épargne. Toutefois, pour éviter toutes sortes de frustrations, le mieux est d’être réaliste. Inutile de supprimer toutes les dépenses de loisirs d’un coup. L’essentiel est d’avancer petit à petit. Par ailleurs, il faut toujours penser à conserver une marge pour les éventuels imprévus. 

Fixer un plan selon ses objectifs, son budget et ses priorités

Puis l’épargnant peut faire une liste de ses objectifs en se demandant ce qu’il souhaite accomplir grâce à cette épargne. La réponse à cette question est personnelle (acheter une maison, préparer votre retraite, acquérir un véhicule, etc.), mais il s’agit du point de départ pour la suite. Une fois les objectifs fixés, il est plus simple d’établir un plan précis pour l’atteindre.  

À ce stade, il faut trouver un équilibre entre la somme à mettre de côté chaque mois et le temps nécessaire à la réalisation du projet dont il est question. Prenons un exemple. Si une personne est capable de mettre 300 € de côté chaque mois et qu’elle souhaite économiser 10 000 € qui serviront d’apport personnel pour l’achat d’un bien immobilier, elle devra économiser pendant un peu plus de trois ans pour atteindre l’objectif souhaité

Pour raccourcir ce délai, cette dernière peut :

  • faire davantage d’effort sur son budget pour mettre davantage de côté chaque mois ;

  • miser sur des produits d’épargne à forte rentabilité.

Ouvrir un compte épargne et instaurer un virement automatique 

Ouvrir un compte dédié pour mettre cet argent de côté et le séparer des sommes à utiliser pour les besoins journaliers peut être une excellente stratégie. 

Il est aussi possible d’instaurer un virement automatique de la somme définie du compte courant vers le compte épargne en début de mois afin d’être certain de ne pas dépenser cet argent. Il s’agit de l’option idéale pour épargner sans y penser et éviter d’utiliser par mégarde l’argent qui aurait en principe dû ne pas servir aux dépenses du mois.

Confier la gestion de l’épargne à des experts et suivre son évolution 

La gestion de l’épargne peut s’avérer compliquée, notamment si l’épargnant détient des contrats d’assurance vie, des actions, des PEA, etc. Dans ce cas, il est possible de confier cette mission à des experts comme Inter Invest. La gestion sous mandat permet, en effet, de confier son épargne à des professionnels afin de se délester de la gestion parfois complexe des actifs. C’est également une solution optimale pour profiter des opportunités d’investissement si l’investisseur n’est pas lui-même familier avec ce domaine. 

Confier la gestion de son épargne à des experts permet de la faire fructifier et de réaliser des placements porteurs qui se basent sur l’évolution des marchés et sur le profil de risque de l’épargnant.

Le PER : la solution idéale pour épargner sans se priver 

Pour épargner sans se priver en vue de préparer sa retraite, il peut être intéressant de souscrire à un Plan d’Épargne Retraite (PER). Ce dernier offre la possibilité de se constituer un capital durant sa vie active et d’en profiter au moment de sa retraite. 

Qu’est-ce qu’un PER ? 

Le PER est un produit d’épargne à long terme. Instauré par la loi Pacte en 2019, il offre la possibilité au titulaire du contrat d’économiser durant sa vie active afin d’obtenir un complément de salaire au moment de sa retraite. 

Le PER peut être bancaire ou assurantiel. Dans un cas comme dans l’autre, au terme du contrat, l’épargnant peut bénéficier des sommes accumulées sous forme de rente ou de capital pour réaliser tous ses projets.

Comment fonctionne un PER ?

Concrètement, le fonctionnement du PER est très similaire à celui de l’assurance vie. En l’occurrence, le titulaire est libre de réaliser des versements volontaires sur son contrat tout au long de sa vie active. Le montant de ces versements peut notamment être plus précisément défini une fois qu’il aura établi le tableau de ses dépenses et de ses recettes. 

Une fois à la retraite, il peut alors demander à récupérer les sommes :

  • sous forme de rente viagère ;

  • sous forme de capital ;

  • sous forme de rente viagère et de capital. 

Notez, par ailleurs, que le PER offre un avantage fiscal particulièrement intéressant : les sommes versées sur le plan sont déductibles de l’impôt sur le revenu. Le contrat est donc idéal pour épargner sans se priver, d’une part, et réaliser des économies d’impôt, d’autre part. 

Lisser l’effort d’épargne grâce au PER 

Si l’objectif est d’épargner pour bénéficier de revenus complémentaires au moment de la retraite, le PER peut être le contrat le plus adapté. En ouvrant son plan suffisamment tôt, l’épargnant à la possibilité de lisser son effort d’épargne sur 10, 15, 20 ans ou même plus. 
Durant sa vie active, il met de côté en fonction de ses moyens sans se priver. Une fois à la retraite, il profite des sommes accumulées pour maintenir son train de vie malgré sa baisse de salaire.


Foire aux questions

Comment épargner sans y toucher ?

Pour mettre de l’argent de côté sans avoir à y toucher, la clé est d’épargner le bon montant. Ce dernier doit être défini en fonction des revenus et des dépenses de l’épargnant.

Où placer 100 000 euros en 2022 ?

Si vous avez 100 000 euros à épargner en 2022, vous pouvez opter pour :

  • l’immobilier ;

  • l’assurance vie ;

  • le PEA ;

  • les actions, etc.

Pourquoi est-il important d’épargner ?

Mettre de l’argent de côté est essentiel pour faire face aux aléas de la vie et réaliser des projets à plus ou moins long terme.

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    gpp_maybe Vigilance fraude

    Nous avons été informés le 4 décembre 2023 être victime d’une usurpation d’identité par la société SM CONSULTINGS (qui se fait aussi appeler SM CONSULTING) dans le cadre de souscriptions à nos opérations Girardin G3F. Nous attirons votre attention sur le fait que toute souscription aux solutions d’investissement du Groupe Inter Invest s’effectue exclusivement par voie électronique à partir d’un compte investisseur dédié sur www.inter-invest.fr. Aucun virement vers une société tierce, et par un autre canal de souscription, ne peut être sollicité.

    Nous vous remercions pour votre vigilance.