Il existe de nombreux avantages fiscaux permettant de réduire ses impôts. En fonction de ses revenus et de sa situation, certains dispositifs peuvent être plus ou moins intéressants. Analyse des 5 meilleures solutions de défiscalisations pour l’année 2019.

Notre sélection des 5 meilleures solutions de défiscalisations pour l’année 2019

1.     Investir dans les DOM-TOM avec le dispositif Girardin 

Cette option de défiscalisation vise à favoriser les investissements dans les DOM-TOM. Ainsi, les contribuables français peuvent investir dans des actifs industriels (Girardin Industriel) ou pour la construction de logements sociaux (Girardin Logement Social).

Ce dispositif permet de réduire l’impôt sur le revenu. L’investissement en Girardin apporte une réduction d’impôts dès l'année qui suit. Par ailleurs, on peut noter que ce dispositif est adapté aux ménages qui paient plus de 2 500 € d’impôts sur le revenu chaque année (chez Inter Invest).

2.     Entrer au capital de PME ultra-marine avec un FIP Outre-mer

Destiné au financement de PME de croissance dans les DOM et les COM, le FIP Outre-mer permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à 38% de leur versement en contrepartie d’une période de blocage des fonds investis. 

Le FIP Outre-mer apparaît comme une solution d'investissement optimale qui permet à ses clients d’accéder à un portefeuille construit en tirant avantage du dynamisme des DOM-COM. Inter Invest Capital assure aux clientx du FIP Outre-Mer N°2 Inter Invest une maîtrise des risques de contreperformance grâce à une triple diversification : des actifs, des zones géographiques mais aussi des secteurs d'activité dans lesquels interviennent les PME sélectionnées. 

3.     Le choix de la pierre avec la loi Pinel/Duflot 

La loi Pinel a été mise en place pour faciliter les investissements en faveur des locations dans les zones où la demande est tendue. Ce dispositif ne concerne que les logements neufs, en construction ou en rénovation, selon certains critères.

Ainsi, un contribuable peut choisir d’investir dans l’immobilier tout en percevant un loyer et bénéficier d'une défiscalisation. La réduction d’impôts est de 2 % chaque année en fonction de la durée d’engagement dans le programme. Au-delà de la 9e année, la réduction se limite à 1 % de l’impôt sur le revenu pendant 3 ans.

Il existe évidemment des plafonds pour ce dispositif. La défiscalisation se calcule sur une base maximale de 300 000 € par personne chaque année ou de 5 500 € par m² de surface habitable.

Enfin, il convient de souligner que le propriétaire dispose de plafonds de loyer. Le montant de la location est donc encadré, ce qui peut réduire la rentabilité du placement.

4.     Investir dans le grand écran et la culture avec le dispositif Sofica 

Le gouvernement souhaite favoriser les placements et les investissements à destination du secteur culturel. Ainsi, un contribuable peut investir dans une Sofica (Société de financement d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles).

Le plafond d’investissement est de 18 000 €, pour un taux de 30 % de réduction d’impôt sur le revenu. Il convient de préciser que l’action de la Sofica peut augmenter le montant de la défiscalisation.

Il est important de se renseigner sur la Sofica et de préciser deux éléments :

  • La date d’engagement des dépenses. Plus cela se fait rapidement, plus le contribuable peut bénéficier d’une défiscalisation élevée.
  • Les choix d’investissements culturels. Un Sofica qui travaille sur des séries ou des documentaires peut augmenter votre défiscalisation jusqu’à un taux de 48 %

5. Réaliser un placement en meublé locatif avec le dispositif LMNP 

Le dispositif LMNP (Location Meublée Non Professionnelle) vise à augmenter l’offre locative. Néanmoins, cette défiscalisation reste différente de celle de la loi Pinel.

Ce dispositif ne concerne que les biens immobiliers qui sont loués meublés. Il peut s’agir, entre autres, de logements étudiants ou seniors, de résidences en EHPAD ou d’appartements de vacances.

Ce dispositif reste particulièrement pertinent pour les couples à la retraite qui souhaitent se constituer des revenus complémentaires. En effet, il s’agit de biens meublés qui ont toujours des locataires, ce qui garantit la perception d’un loyer.

Jean-Baptiste de PASCAL

Jean-Baptiste de PASCAL

-

Articles relatifs

Vous souhaitez réduire
votre impôt ?

Découvrez de quel montant vous pouvez réduire votre impôt grâce à notre simulateur

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter