Investissement en Martinique & défiscalisation loi Girardin : investir en Martinique, c’est investir dans une île à l’aspect paradisiaque, à la flore resplendissante et dont la nature préservée suggère un formidable potentiel dans le domaine de l’écotourisme. L’île aux belles fleurs c’est également un hub portuaire international, meilleure destination de croisière de la Caraïbe, et un aéroport de plus en plus fréquenté. Enfin la Martinique c’est bien évidemment des rhums d’exception, très demandés sur le marché asiatique. Avec Inter Invest et notre agence locale, vous avez l’opportunité d’y investir tout en réduisant votre impôt grâce à la défiscalisation loi Girardin. Focus :

Pour connaître la réduction d'impôt dont vous pouvez bénéficier grâce à un investissement réalisé en Matinique dans le cadre de la défiscalisation loi Girardin, utilisez notre simulateur en ligne. Pour découvrir notre offre Girardin, consultez notre brochure.

Notre agence Girardin en Martinique

Pour accompagner et surveiller sur place nos montages en défiscalisation loi Girardin, Antilles investissements Martinique a été créée en 1997. L’agence dispose d’un bureau situé dans la zone industrielle de l’étang des Z’abricots en périphérie de l’axe principal et de la zone industrielle. Notre agence martiniquaise intervient sur toute l’ile et participe aux montages d’opérations loi Girardin pour des d’entreprises, artisans et bailleurs sociaux qui sont éligibles à la défiscalisation outre-mer. Ainsi nous finançons des matériels roulants, industriels, agricoles, maritimes mais également des matériels spécifiques à l’industrie. Nous travaillions en étroite relation avec toutes les banques et établissements financiers de la Martinique ainsi que les fournisseurs avec qui nous entretenons une relation privilégiée : en effet nous les accompagnons lors de campagnes publicitaires commerciales tout au long de l’année.

La Martinique en bref

  • Population totale : 386 486 habitants
  • PIB : 8 milliards d’euros (2010)

La Martinique est un Département Région d’Outre-Mer (DROM) ayant pour code postal « 972 ». Elle se situe dans l’archipel des Antilles entre l’île de la Dominique et celle de Sainte-Lucie. Elle est distante de 6.800 km de Paris, 2.100 kilomètres de Miami, 3.000 km de New-York, 1.550 km de la Guyane et de 200 km de son département voisin, la Guadeloupe.

La situation économique

L’économie de la Martinique se caractérise par la petite taille de son marché ainsi que par les coûts importants d’approvisionnement et de transport qui se répercutent sur l’ensemble des acteurs économiques. Ces derniers doivent voir leur développement ralenti dans un contexte marqué par des coûts salariaux bien supérieurs aux moyennes de la zone Caraïbe. En conséquence, la Martinique est fortement dépendante vis-à-vis de l’extérieur et plus particulièrement de la métropole. En dehors de la banane et du rhum, la production locale reste tournée majoritairement vers la demande intérieure. Cependant le marché martiniquais connaît un phénomène d’élargissement progressif, grâce à la croissance du secteur des services et des savoir-faire uniques dans la zone Caraïbes (informatique, santé, prévention des risques…). L'agriculture quant à elle ne contribue qu'à 6 % du PIB grâce notamment aux exportations de bananes et de rhum (produit à partir de la canne à sucre). Le tourisme, avec 11 000 emplois, est devenu plus important que l'agriculture. Le secteur tertiaire en général contribue à 83 % du PIB et l'industrie à 11 %. Le secteur agroalimentaire ainsi que celui du BTP peinant à trouver un niveau d’équilibre, leu relance est devenue une priorité pour la collectivité régionale. Selon de nouvelles données publiées par l’Organisation du tourisme des Caraïbes, le Ministère de l’Outre-mer français des Caraïbes a enregistré pas moins de 159.253 arrivées touristiques durant les trois premiers mois de 2014, une amélioration de 5,1 % par rapport au premier trimestre de 2013. Ce taux a été enregistré comme l’un des plus élevés dans la région des Caraïbes pour cette période. L’île a également connu une importante croissance dans le tourisme de croisière, avec une amélioration de 69,8 % par rapport à 2013. Le secteur du tourisme doit continuer de se développer et la construction d’un nouveau complexe hôtelier géré par un fonds d’investissement devrait redynamiser le secteur et faire revenir en Martinique une clientèle nord-américaine.

Jean Caupin

Jean Caupin

-

Articles relatifs

Vous souhaitez réduire
votre impôt ?

Découvrez de quel montant vous pouvez réduire votre impôt grâce à notre simulateur

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter