Pourquoi investir dans le cadre de la loi Girardin à la Réunion ? L’île Bourbon est une île paradisiaque dont les atouts économiques sont avant tout naturels : sa position géographique, son climat tropical particulier (ensoleillé sur les côtés et humide à l’intérieur des terres), ses volcans, sa nature exceptionnelle et préservée... font de l’île de La Réunion une terre d’opportunités touristiques et énergétiques durables. C’est aussi un terreau fertile en termes de start-ups, qui abondent à Vitesse grand V. L’île Mascarin est aussi le territoire le plus peuplé de l’Outre-mer avec près de 900.000 habitants, ce qui constitue un marché intérieur intéressant pour le développement des entreprises locales. Enfin, la loi Girardin permet aux contribuables métropolitains investissant dans des entreprises ou logements sociaux réunionnais de réduire leur impôt sur le revenu.

Vous souhaitez investir à la Réunion avec le dispositif de loi Girardin ? Utilisez notre simulateur pour connaître votre réduction d'impôt. Pour de plus amples informations sur notre offre Girardin, téléchargez notre brochure

Leader en montages Girardin industriel à la Réunion

L’agence locale d’Inter Invest est créée en 2005. Elle est composée de 2 bureaux sur l’île, la succursale principale sur la commune du Port et l’autre sur St Pierre. Mascareignes Investissement se positionne essentiellement en tant qu’agence spécialisée en montage d’opérations de défiscalisation en loi Girardin industriel. Elle intervient sur toute l’île de la Réunion et participe au financement de projets d’investissements productifs éligibles au dispositif de défiscalisation en Girardin industriel :

• matériels industriels

• matériels pour travaux publics

• matériels agricoles

• véhicules utilitaires

• poids lourds

Notre activité en loi Girardin est scindée en 2 grands pôles : l’automobile (représentant environ 55% du chiffre d’affaire de l’agence) et le financement de machines de travaux publics, de machines agricoles ainsi que de poids lourds (40% du chiffre d’affaire). Les 5% restants concernent des demandes plus spécifiques de machines diverses, ou encore des bâtiments agricoles et industriels. Nous nous appuyons sur un réseau de fournisseurs récurrents (une vingtaine qui représentent environ 70% de notre chiffre d’affaire, plus une quarantaine de fournisseurs occasionnels) avec qui nous avons noué des partenariats forts. Notre métier de monteur Girardin nous amène à rencontrer la majeure partie des acteurs économiques de la Réunion ainsi que tous les intervenants nécessaires au montage de nos dossiers (clients, banques, fournisseurs, prestataires de services, …). Notre succursale réunionnaise s’investit beaucoup en local avec les fournisseurs pour la mise en place d’opérations commerciales sous forme de campagnes publicitaires ou de salons à destination des professionnels. Ces actions nous permettent de garder un contact étroit avec nos fournisseurs et nos clients, et de maintenir notre position de leader sur le marché du Girardin industriel à la Réunion.

Présentation de l’île de la Réunion

La Réunion est une île de 2 500 km² située au sud-ouest de l'océan Indien, à la hauteur du tropique du Capricorne. Elle est constituée de deux massifs volcaniques accolés, dont l'un est toujours en activité. Le relief côtier étant massivement rocheux, seule une quarantaine de kilomètres est dédiée aux plages. La Réunion est le territoire d'outre-mer le plus peuplé avec près de 900.000 d’habitants. Depuis peu, l’île est devenue une région ultrapériphérique de l'Union européenne.

Situation économique : l'économie de la Réunion est traditionnellement basée sur l'agriculture. Le sucre de canne est le principal produit agricole depuis plus d'un siècle (il représente 85% des exportations locales). Depuis quelques années déjà, le gouvernement encourage le développement de l'industrie du tourisme afin d’augmenter la richesse économique et de diminuer le taux de chômage. Si La Réunion est située au large des côtes africaines, sa situation économique est semblable à celle d’un pays développé, à forte productivité, et aux technologies innovantes.

La Réunion a connu une très forte croissance entre 1993 et 2008 (avec une moyenne de 4,5 % par an), un rythme 2 fois plus élevé que la croissance française dans son ensemble. Cette forte croissance a été soutenue par la consommation des ménages, stimulée par une hausse des revenus et la croissance démographique. Elle s'accompagne, entre 2004 et 2008, d'un boom de l'investissement, lié à des travaux d'équipements de grande ampleur avec le soutien de défiscalisation en loi Girardin, notamment dans le logement privé. Cette croissance a modifié le paysage économique de La Réunion qui s’est tertiarisé : les services marchands dépassant les administrations en termes d’emplois. En 2009, La Réunion n'a pas échappé à la crise internationale. La contraction du PIB et l'atonie de la reprise ont ainsi annulé une grande partie des gains réalisés sur le marché de l'emploi. Malgré un rattrapage, le PIB par habitant en 2013 ne représente que 62 % de celui de la France entière, contre 50 % en 2000 (données INSEE).

Le secteur tertiaire demeure le principal moteur de l’économie du département, avec la présence de grands groupes cotés en bourse et d’une Technopole, rassemblés en pôle de compétitivité. La vitalité de l’île attire donc de grands groupes nationaux et internationaux et révèle ainsi un fort potentiel d’attractivité. On y retrouve alors de grandes enseignes connues tels que E. Leclerc, Décathlon, Orange, SFR, Canal Sat ou BNP Paribas. Toutes les marques automobiles sont représentées sur ce marché qui reste quant à lui assez stable. La Réunion est aussi le département français qui compte le plus d’agences médias (presse écrite, audio-visuelle, online), après Paris. Dans le secteur financier, toutes les banques de dépôts de métropole (et quelques sociétés de crédits type CETELEM, GE Money ou Natixis) ont des représentations locales et restent des acteurs majeurs pour le financement des particuliers comme des entreprises, aidées pour cela par la Caisse des dépôts et Consignations et l’AFD (Agence Française de Développement). Depuis quelques années le secteur du tourisme est quant à lui devenu un axe prioritaire de développement, l’ouverture et le rayonnement de l’île à l’international ne pouvant passer que par un développement des structures d’accueil. Environ 400 000 personnes choisissent chaque année de passer leurs vacances sur l’île de la Réunion. Le territoire offre de très belles perspectives de croissance dans ce domaine et de grands projets d’aménagement touristiques sont actuellement à l’étude. L’agriculture et l’élevage se sont diversifiés et couvrent aujourd’hui 75 % des besoins de l’île en produits frais, même si la concurrence de produits frais importés de faible qualité mais au coût réduit freine encore le développement de ces activités.

Les investissements loi Girardin

Le principal chantier sur lequel nous travaillons concerne la nouvelle route du littoral. Ce projet est déterminant pour la sécurité des usagers (plus de 50 000 véhicules par jour) et pour le développement économique de l’île. Ce chantier exceptionnel se compose de 2 digues (1 km et 5,7 km) et d’un viaduc de 5,3 km dans sa version de base. Les profondeurs d’eaux varient entre 5 et 11 mètres dans une zone très exposée à la houle. La route (29 m sur viaduc et 35 m sur digues) permettra la circulation de tout type de transport du poids lourd jusqu’au vélo. A terme, un système de transport guidé par rails est envisagé. La durée des travaux, débutés en 2013, estimée entre 6 et 10 ans, contribue grandement à la pérennité financière des bénéficiaires (transporteurs, terrassiers, acteurs du BTP divers, vendeurs de matériels, TPE et PME qui profitent de contrats de sous-traitance). La bonne santé du milieu agricole, et le renouvellement des aides allouées aux exploitants et en particuliers aux canniers, offrent d’autres opportunités d’investissement sur l’île.

Jean Caupin

Jean Caupin

-

Articles relatifs

Vous souhaitez réduire
votre impôt ?

Découvrez de quel montant vous pouvez réduire votre impôt grâce à notre simulateur

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter