De l’importance de l’investissement dans des PME en France. Les petites et moyennes entreprises sont les piliers de notre économie, les financer revient donc à participer activement au développement économique de la France. Différents dispositifs fiscaux s’inscrivent dans cet objectif, parmi eux la loi Girardin industriel, les holdings ISF et les fonds d’investissement de proximité (FIP). A ce titre, Inter Invest propose trois véhicules d’investissement pour le financement de PME en Métropole et en Outre-mer, en contrepartie d’une réduction d’ISF et/ou d’impôt sur le revenu (IR).

Investir dans des PME outremer en Girardin industrielinvestissement pme outremer

Inter Invest est spécialisé dans la défiscalisation outremer depuis 1991, notamment via les dispositifs de défiscalisation Girardin industriel et Girardin logement social. En 25 ans, le groupe aura financé 16 000 PME ultramarines et fait bénéficier d’une réduction d’impôt à 20 000 investisseurs. Leader en opérations Girardin industriel de plein droit (investissements productifs ultramarins inférieurs à 250 000€), Inter Invest propose aux contribuables dès 2 500€ d'impôt sur le revenu (IR) d'investir dans l'acquisition de matériels d'exploitation pour le compte de PME en Outre-mer, en contrepartie d'une réduction d'impôt l'année suivant la souscription. L'investissement dans les PME ultramarines constitue une niche très attractive puisque bénéficiant d'un plafonnement exceptionnel (18 000€) et générant un avantage fiscal dès l'année suivante (investissement one-shot). La rentabilité de l'investissement varie selon la date de souscription : plus l'investisseur souscrit tôt dans l'année, plus la réduction de son IR sera élevée. A noter que Inter Invest propose un investissement 100% sécurisé : l'investisseur bénéficiera de sa réduction d'impôt sur le revenu (dès l'année suivant l'investissement) quoiqu'il arrive ! 

Sachez enfin que vous pouvez toujours réduire votre impôt sur vos revenus 2016 en souscrivant à l'une de nos opérations Girardin d'ici le 31 décembre. 

Investissement PME des DOM avec le FIP

En réponse à la raréfaction du crédit bancaire dans les DOM, Inter Invest a lancé en 2015 le tout premier FIP ISF destiné à l’investissement dans des PME des Départements d’Outre-Mer. Cette année, le groupe a lancé son deuxième FIP, toujours dédié à l’investissement dans des PME domiennes, mais cette fois-ci accessible aussi bien aux contribuables redevables de l’ISF qu’aux contribuables redevables de l’IR. Souscrire au FIP Inter Invest ISF-IR 2016 permet de réduire l’impôt sur le revenu à hauteur de 18% du montant du placement (avantage fiscal limité à 2 160€ pour un célibataire et 4 320€ pour un couple marié ou pacsé) et l’impôt de solidarité sur la fortune à hauteur de 50% du montant du placement (avantage fiscal limité à 18 000€). Le fonds géré par Equitis bénéficie de l'expertise d'Inter Invest qui sélectionne des petites et moyennes entreprises présentes dans l'océan indien (Réunion et Mayotte) ainsi que dans les Antilles (Guadeloupe et Martinique) et en Guyane. Il bénéficie ainsi d'une diversification géographique, d'une forte sélectivité des investissements dans les DOM, ainsi que d'une diversification sectorielle. 

Financer des PME en métropole via une holding ISF

Début 2016, le Groupe Inter Invest annonce la création de sa structure dédiée au capital investissement, Inter Invest Capital. Constituée d’une équipe de professionnels bénéficiant chacun de plus de 10 ans d’expérience en capital-investissement ou en banque d’investissement, la société de gestion innove en lançant une holding ISF pour investir dans des PME métropolitaines à fort potentiel de croissance, et dont la structuration est inédite sur le marché. En effet, la holding Inter Invest ISF 2016 donne la possibilité aux contribuables investisseurs assujettis à l’ISF d’adapter leur placement à leur profil de risque grâce un choix entre trois catégories d’actions :

  • Les actions « Standard » dont le rendement est aligné sur celui du portefeuille de la holding ;
  • Les actions « Prioritaire », destinées aux investisseurs souhaitant diminuer leur risque de perte en capital, en contrepartie d’une renonciation à toute plus-value au-delà de leur investissement ;
  • Les actions « Turbo », destinées aux investisseurs à la recherche de la performance, en contrepartie d’un risque plus élevé.

investir dans des pme en France

Autres solutions d’investissement

Il existe également d’autres types d’investissement permettant de financer des petites et moyennes entreprises tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Par exemple, investir directement dans une société éligible peut, à l’image de la souscription à une holding ISF, faire baisser le montant de l’impôt de solidarité sur la fortune jusqu’à 45 000 euros (50% du placement). Il est également possible de faire diminuer son impôt sur le revenu de 18 000€ pour un couple et 9 000€ pour un célibataire (18% du placement).

Les fonds communs de placement dans l’innovation sont quant à eux destinés aux entreprises innovantes. L’avantage fiscal est le même que dans le cas de cas de la souscription à un FIP (limité à 18 000€ de réduction de l’ISF correspondant à la moitié du montant de souscription, limité à 4 320€ ou 2 160€ de réduction de l’impôt sur le revenu pour un couple ou un célibataire, bénéfice fiscal équivalant à 18% du montant de souscription).

Les PME dans l’économie française

Les petites et moyennes entreprises sont au cœur de notre économie et représentent des leviers stratégiques pour le retour à la croissance. Pour rappel, une PME selon la définition de l’Union Européenne est une entreprise de moins de 250 salariés, dont le chiffre d’affaire n’excède pas 50 millions d’euros ou dont le bilan annuel moyen est inférieur ou égal à 43 millions d’euros. 
Quant à quantifier leur importance dans l’économie française, les derniers chiffres officiels publiés par l’INSEE en 2014 parlent d’eux-mêmes : nos petites et moyennes entreprises représentent 99,8% de nos sociétés ; elles emploient 48,7% des salariés du privé ; elles constituent 43,9% de la valeur ajoutée ; elles génèrent 35,6% du chiffre d’affaires. 
Enfin, elles consacrent une bien plus importante partie de leur budget à l’innovation comparées aux Grandes Entreprises (GE) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) : en 2013, la part du chiffre d’affaires des PME consacré aux dépenses de R&D a été de 5,2% alors qu’elle a été de 2,8% toutes entreprises confondues.  

Le Groupe Inter Invest en bref

Le Groupe Inter Invest, leader historique de l’investissement industriel de plein droit dans le cadre du dispositif Girardin, et spécialisé dans les solutions d’investissement innovantes, est dorénavant un acteur du financement des PME de croissance en Métropole. Son expertise a été maintes fois récompensée, notamment en tant que « Meilleur Promoteur de Solutions Girardin » par le magazine Gestion de Fortune en 2013, 2015 et 2016, ainsi qu’avec le premier prix des CGPI dans la catégorie « Girardin Industriel » lors des Pyramides de la Gestion de Patrimoine organisées en 2016 par le magazine Investissement Conseils. Inter Invest revendique 1,6 milliard d’euros d’actifs sous gestion et bénéficie de la confiance de ses 450 partenaires et 20 000 investisseurs : lors d’une enquête réalisée en 2015 par la société Trusted Shops, Inter Invest a obtenu la note de 9/10 quant à la qualité de ses services.

La souscription aux produits de capital-investissement proposés par le groupe Inter Invest est soumise à une période de blocage de 5 ans et ½ minimum des fonds et comporte notamment un risque de perte en capital. Pour toute demande d’information à ce sujet, veuillez nous contacter au 01 56 62 00 55 ou via email contact@inter-invest.fr ou encore via notre formulaire de contact.

Jean Caupin

Jean Caupin

-

Articles relatifs

Vous souhaitez réduire
votre impôt ?

Découvrez de quel montant vous pouvez réduire votre impôt grâce à notre simulateur

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter