01 56 62 00 55
Financement et défiscalisation Outre-mer computer Souscription 100% en ligne

Favoriser le développement des entreprises ultramarines offre de vrais atouts, notamment économique, au pays. Explications.

Les territoires ultramarins français, disséminés dans les océans Atlantique, Indien et Pacifique, sont bien plus que de simples points sur la carte mondiale. Ils représentent un patrimoine riche en diversité culturelle, en ressources naturelles et en opportunités économiques. Dans un monde de plus en plus connecté et interdépendant, le développement des entreprises ultramarines revêt une importance stratégique pour la France. En effet, ces territoires insulaires offrent un potentiel économique considérable qui, s’il est exploité de manière optimale, peut non seulement stimuler leur propre croissance, mais également contribuer au dynamisme de l’économie nationale.

Les territoires d’outre-mer, véritables opportunités pour le pays

Ressources naturelles et biodiversité exceptionnelles 

Les territoires ultramarins français regorgent de ressources naturelles et d’une biodiversité exceptionnelle. Ces dernières constituent une source d’opportunités économiques pour le pays. Ces régions offrent des richesses naturelles uniques (forêts tropicales, récifs coralliens, écosystèmes marins diversifiés, etc.). Ces ressources constituent des avantages compétitifs pour le développement de certaines industries (agriculture, tourisme, etc.) et tendent à créer de la valeur sur le territoire.

Localisation géographique avantageuse

Les territoires ultramarins représentent une source de puissance maritime pour la France. Étant situés dans tous les océans, ils jouent un rôle géostratégique essentiel, offrant à la France une Zone économique exclusive (ZEE) de 10,8 millions de km2. 

Cette localisation géographique avantageuse est également une opportunité stratégique pour la France. Situés à des carrefours commerciaux clés entre l’Europe, l’Amérique, l’Afrique et l’Asie, ils bénéficient d’une position privilégiée pour le commerce international. Cette proximité géographique permet des échanges commerciaux facilités et des liens renforcés avec les pays voisins. 

Potentiel touristique et culturel

Enfin, le potentiel touristique et culturel des territoires ultramarins constitue une véritable aubaine pour le pays. Ces destinations offrent des paysages époustouflants, des plages paradisiaques, des volcans actifs, une faune et une flore uniques, ainsi qu’une richesse culturelle diversifiée. 

Le tourisme représente une source majeure de revenus et de création d’emplois dans ces régions. De plus, la valorisation de la culture locale, des traditions et des savoir-faire artisanaux permet de développer un tourisme authentique et responsable qui plaît au plus grand nombre.

Favoriser le développement des entreprises ultramarines : quels avantages ? 

Les territoires ultramarins français, tels que la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la Guyane, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française, sont des destinations exotiques convoitées par les touristes du monde entier. 

Leurs paysages idylliques, leur biodiversité exceptionnelle et leur riche patrimoine culturel en font de véritables joyaux touristiques. Cependant, leur potentiel de développement ne se limite pas uniquement à l’industrie du tourisme. Ces territoires offrent également des opportunités dans les secteurs de l’énergie renouvelable, de l’agriculture, des technologies de l’information et de la communication, et bien d’autres encore.

En favorisant le développement des entreprises ultramarines, le gouvernement peut diversifier l’économie française en créant de nouvelles sources de revenus et d’activités économiques dans des secteurs variés. Cette diversification réduit la dépendance à l’égard de secteurs économiques spécifiques et renforce la résilience économique globale.

Plus largement, le développement des entreprises ultramarines génère des opportunités d’emploi pour les habitants locaux. Cela contribue à réduire le chômage et à améliorer les conditions socio-économiques des populations ultramarines. Par ailleurs, en offrant un environnement favorable à la création et à la croissance des entreprises, des écosystèmes entrepreneuriaux dynamiques peuvent émerger. Cela offre la possibilité à des entreprises innovantes de créer de la valeur sur le territoire.

Enfin, les entreprises ultramarines jouent un rôle crucial dans l’économie nationale. Elles génèrent des revenus, des taxes et des exportations qui contribuent à la croissance économique globale de la France. De plus, en tant que relais géostratégiques, les territoires ultramarins renforcent la position de la France sur la scène internationale et peuvent servir de tremplin pour l’expansion économique vers d’autres marchés.

Développement des entreprises ultramarines : quels défis et quelles solutions mises en place ?

Les enjeux du développement des entreprises ultramarines

Le développement des entreprises ultramarines est confronté à de nombreux défis. L’éloignement géographique, les problèmes d’infrastructures, les contraintes logistiques et les écarts de compétences sont autant d’obstacles à surmonter. 

À titre d’exemple, les territoires ultramarins sont souvent caractérisés par des infrastructures limitées ou vieillissantes, ce qui peut entraver le développement des entreprises. Les défis liés aux transports, à la connectivité, aux ports et aux aéroports peuvent rendre difficiles l’importation des matières premières et l’exportation des produits finis.

 Par ailleurs, le manque de main-d’œuvre qualifiée et de compétences spécifiques peut constituer un enjeu majeur pour les entreprises ultramarines. Les contraintes géographiques, les coûts de transport élevés et les réglementations commerciales peuvent compliquer l’accès aux marchés extérieurs pour les entreprises ultramarines. Enfin, l’accès au financement et aux investissements peut être limité dans les territoires ultramarins. 

Les politiques de soutien au développement des entreprises ultramarines

Pour contrer toutes ces difficultés, l’État français a instauré diverses mesures. En l’occurrence, les territoires ultramarins bénéficient de dispositifs fiscaux et financiers spécifiques qui visent à encourager les investissements et le développement économique. 

Parmi ces dispositifs, on peut citer la défiscalisation, qui offre des incitations fiscales aux entreprises et aux particuliers qui investissent dans les territoires ultramarins. Ces mesures permettent de réduire les charges fiscales et d’encourager les investissements privés :

  • Loi Girardin : La loi Girardin (lien vers Le dispositif Girardin pour payer moins d’impôt) vise à favoriser l’investissement productif dans les territoires ultramarins. Elle offre des avantages fiscaux aux contribuables qui investissent dans des secteurs productifs neufs ou des logements sociaux dans les DOM-COM. Les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu ou d’une réduction d’impôt sur les sociétés en fonction du montant investi.

  • Loi Pinel Outre-mer : La loi Pinel Outre-mer concerne le secteur immobilier locatif. Elle vise à encourager la construction ou l’acquisition de logements neufs dans les territoires ultramarins, destinés à la location. Les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu proportionnelle au montant investi et à la durée de l’engagement de location.

  • Crédit d’impôt recherche (CIR) : Le Crédit d’Impôt Recherche, qui existe également en France métropolitaine, permet aux entreprises ultramarines de bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dépenses de recherche et développement engagées. Cela encourage l’innovation et la recherche dans les territoires ultramarins.

De la même manière, le gouvernement instaure constamment des mesures d’accompagnement pour soutenir les entreprises ultramarines. Ces mesures visent à renforcer les compétences des entrepreneurs locaux et à stimuler leur capacité à innover et à se développer. Cela peut prendre la forme de programmes d’accompagnement entrepreneurial, de conseils en gestion, de formations spécifiques ou encore de subventions pour la recherche et le développement. 

Parallèlement, les initiatives locales sont également encouragées pour stimuler le développement des entreprises ultramarines. Cela peut prendre la forme de clusters industriels, d’incubateurs d’entreprises, de parcs technologiques ou encore de réseaux d’entrepreneurs locaux. Ces initiatives créent des environnements favorables à l’innovation, à la collaboration et à l’échange d’expertise, renforçant ainsi l’écosystème entrepreneurial local.


Enfin, les partenariats public-privé sont encouragés pour favoriser le développement des entreprises ultramarines. Ces partenariats impliquent la collaboration entre les autorités publiques et les entreprises privées pour mettre en place des projets d’infrastructures, des programmes de développement économique ou des initiatives spécifiques. Ils permettent de combiner les ressources et les compétences des acteurs publics et privés pour soutenir la croissance économique et créer un environnement propice aux affaires. Par exemple, le projet du nouvel aéroport de La Réunion (Aéroport Roland Garros) a été réalisé grâce à un partenariat public-privé.


Foire aux questions

Quels sont les défis auxquels font face les entreprises ultramarines ?

Les entreprises ultramarines sont confrontées à plusieurs défis. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • les infrastructures limitées ;

  • le manque de compétences spécifiques ;

  • les contraintes d’accès aux marchés extérieurs en raison de l’éloignement géographique ;

l’accès au financement et aux investissements.

Qu’est-ce que la défiscalisation dans les territoires ultramarins et quels sont ses avantages ?

La défiscalisation dans les territoires ultramarins est un dispositif fiscal qui vise à encourager les investissements dans ces régions. Elle offre des incitations fiscales, telles que des réductions d’impôt, aux contribuables qui investissent dans des secteurs spécifiques tels que l’immobilier locatif ou l’industrie. Les avantages de la défiscalisation comprennent la stimulation de l’investissement privé, la création d’emplois locaux, la diversification économique et le développement des infrastructures.

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Découvrir d'autres
    thématiques

    gpp_maybe Vigilance fraude

    Nous avons été informés le 4 décembre 2023 être victime d’une usurpation d’identité par la société SM CONSULTINGS (qui se fait aussi appeler SM CONSULTING) dans le cadre de souscriptions à nos opérations Girardin G3F. Nous attirons votre attention sur le fait que toute souscription aux solutions d’investissement du Groupe Inter Invest s’effectue exclusivement par voie électronique à partir d’un compte investisseur dédié sur www.inter-invest.fr. Aucun virement vers une société tierce, et par un autre canal de souscription, ne peut être sollicité.

    Nous vous remercions pour votre vigilance.