Nos clients parlent de nous !

Vous souhaitez placer votre argent dans un investissement sûr et rentable ? L’investissement immobilier est fait pour vous ! Pérenne et concret, ce type d’investissement séduit de plus en plus de Français, grâce à une rentabilité supérieure à n’importe quel produit d’épargne. Du moins, lorsqu’il est bien réalisé ! Découvrez nos conseils pour réussir votre investissement immobilier en 2021.


Sommaire

Pourquoi investir dans l’immobilier en 2021 ?

L’investissement locatif : un placement rentable

L’investissement locatif est un type d’investissement très avantageux. Il offre d’abord sécurité et pérennité, puisqu’il a pour objet un bien physique et non destructible qui peut être transmis ou revendu. Sur le long terme, c’est également un complément de revenu intéressant, notamment lorsqu’on prépare sa retraite.

Mais l’investissement locatif est aussi, voire surtout, un investissement rentable ! À moins d’avoir mal préparé son projet et d’avoir porté son choix sur un bien qui manque d’attractivité, l’investissement locatif promet toujours un retour sur investissement. La rentabilité de ce placement est assurée non seulement par le placement en lui-même, l’immobilier étant un marché stable, mais aussi par des taux immobiliers particulièrement bas depuis la fin de l’année 2020. C’est la raison pour laquelle c’est aujourd’hui un investissement plus rentable que n’importe quel produit d’épargne.

Y a-t-il un bon moment pour se lancer ?

Concrètement, il n’existe pas un moment idéal pour entamer un projet d’investissement locatif, dans le sens où c’est le profil de l’investisseur qui est le plus déterminant. Le moment idéal est avant tout celui où vous avez la possibilité de souscrire à un crédit, que ce soit en termes de situation professionnelle, financière ou personnelle. 

Bien entendu, le contexte économique et la fluctuation des taux de crédit immobilier sont des éléments à prendre en compte, dans le sens où ils peuvent vous décider à sauter le pas. Mais aux yeux des banques, seul votre profil compte ! Ainsi, n’espérez pas investir dans l’immobilier si vous remboursez déjà un autre crédit aux mensualités élevées ou si votre situation professionnelle n’est pas encore stabilisée, cela serait une perte de temps.

Comment préparer un achat immobilier ?

Les grandes étapes d’un investissement locatif

Un investissement immobilier doit être réfléchi et préparé pour être effectivement rentable. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons listé les grandes étapes à respecter : 

  • La définition du projet 

Vous devez définir en amont les principales caractéristiques de votre investissement : votre budget, le type de bien, le mode de location…

  • La recherche du bien 

En fonction du mode de location que vous souhaitez mettre en place, il convient de trouver un bien adapté à votre projet ! Forcément, un studio en centre-ville ou un T4 dans un quartier résidentiel n’attireront pas le même type de locataires : il faut donc bien choisir le type de bien et son emplacement !

  • La recherche d’un financement :

Votre budget ayant été défini lors de la première étape, vous savez déjà à quel type d’emprunt vous pouvez prétendre. Vous n’avez plus qu’à soumettre une demande de prêt à différents établissements afin d’obtenir une ou plusieurs offres de prêt !

  • La mise en place d’un locataire

Afin de commencer à rentabiliser votre investissement, vous devez trouver rapidement un locataire. Vous pouvez également confier la gestion locative de votre bien à une agence immobilière (location longue durée, bail étudiant) ou à une conciergerie (location courte durée) pour vous faciliter la tâche.

  • Déclarer vos revenus locatifs

En fonction du type de location que vous avez mis en place, vous allez devoir déclarer vos revenus locatifs en tant que revenus fonciers, en cas de location vide, ou en tant que revenus professionnels, dans le cas d'une location meublée. Il faut également penser à déduire certains frais non imputables au locataire au moment de votre déclaration !

Investissement immobilier : les risques à connaître

Comme tout investissement, un investissement immobilier n’est pas sans risques. Vous devez donc bien étudier le marché immobilier de la ville où vous souhaitez investir afin de vous assurer que votre bien ne perdra pas en valeur et saura attirer les locataires.

Il faut également vous prémunir des risques inhérents à la location immobilière, à savoir, les impayés et les dégradations de votre bien. Heureusement, il existe des assurances loyers impayées, et le versement d’une caution permet de financer les réparations éventuelles en cas de dommages.

Financer son investissement immobilier : les bonnes pratiques

Trouver le bon crédit pour son investissement immobilier

Les banques vous accorderont un prêt seulement si elles estiment que vous serez en mesure de le rembourser. Vous devez donc pouvoir présenter des revenus suffisants et stables pour pouvoir prétendre à un financement pour votre investissement locatif. Vos comptes doivent également être bien tenus pour donner confiance aux banques.

Une fois ces conditions réunies, vous allez pouvoir envoyer une demande de prêt à plusieurs banques afin d'obtenir plusieurs offres de prêt et pouvoir les comparer. Si le taux d’intérêt est un élément important, vous devez également regarder les conditions d’emprunt pour être sûr de choisir la meilleure offre ! Sinon, vous pouvez confier la recherche de votre financement à un courtier en prêt immobilier, qui vous aidera à obtenir le meilleur prêt au meilleur taux.

Est-ce possible d’auto-financer son investissement locatif ?

Dans certains cas, il est possible d’auto-financer son investissement locatif. Vous devez notamment présenter un apport important afin d’obtenir des mensualités assez basses pour être couvertes par les loyers. Vous devez également pouvoir attester de la rentabilité de votre investissement, par exemple en donnant aux banques les attestations de loyer du précédent locataire, voire en achetant un bien avec un locataire déjà en place.

La fiscalité de l’investissement locatif

En devenant propriétaire, vous allez devoir vous familiariser avec de nouveaux revenus, mais aussi de nouveaux impôts comme la taxe foncière ! Sachez cependant que vous pouvez en être exonéré si vous investissez dans l’immobilier neuf, si votre logement respecte la norme BBC 2005 (bâtiment basse consommation) ou s’il est vacant pour cause de travaux.

Vous pouvez également bénéficier de certains dispositifs d’exonération fiscale, comme la loi Pinel ou la Loi Denormandie qui permettent d’obtenir des réductions d’impôts contre un engagement à louer votre bien pendant 6, 9 ou 12 ans avec un loyer plafonné.

-

Pour approfondir

Vous souhaitez acheter un bien immobilier en nue-propriété avec une décote de
30 à 50% ?

Je découvre

Découvrir d'autres
thématiques