Les particuliers disposent en 2020 de nombreux moyens leur permettant de réduire l’impôt sur le revenu. Il peut s’agir non seulement de dispositifs légaux prévoyant une baisse directe de l’impôt, mais également de placements qui ont pour conséquence de diminuer la charge fiscale, notamment par le biais d’une réduction du revenu imposable. Il y a principalement deux dispositifs combinables qui permettent une économie d’impôt significative tout en plaçant efficacement sa trésorerie.

Le dispositif Girardin

En matière de réduction d’impôt, le dispositif Girardin permet aux particuliers d’obtenir la réduction d’impôt la plus élevée parmi celles qui existent aujourd’hui. Il s’agit d’une aide que le contribuable accorde au développement d’entreprises en Outre-mer. Celle-ci prend la forme d’une aide financière destinée à l’acquisition de matériels industriels loués aux exploitants locaux pour une durée de 5 ans. La validité de l’opération repose sur le savoir-faire du monteur d’opération que le contribuable doit sélectionner avec soin.

En contrepartie de cette aide financière, l’administration accorde au souscripteur dès l’année suivante une réduction d’impôt d’un montant supérieur à l’aide versée. L’avantage de ce dispositif pour le contribuable est notamment le montant de réduction d’impôt qui lui est possible d’obtenir. En effet, compte tenu des plafonds spécifiques au Girardin, la réduction d’impôt peut atteindre 40 909€ pour le dispositif de plein droit. Ce plafond s’élève à 52 941€ pour les opérations Girardin avec agrément et 60 000€ pour les opérations destinées à la construction et à la location de logements sociaux. L’économie réelle pour le contribuable est constituée de la différence entre ce montant et celui versé à la souscription. Ce dernier dépend de la rétrocession accordée par le monteur d’opération aux exploitants locaux, qui doit être considérée dans le but de préserver la santé financière de celui-ci et, par conséquent, de garantir le bon déroulement de l’opération.

Pour l’année 2020, le taux de rentabilité accordé par Inter Invest dans la première enveloppe Girardin industriel plein droit était de 13%, ce qui permet de sécuriser les opérations aux investisseurs.

Le plan épargne retraite (PER)

Le Plan d’Epargne Retraite (PER) est un dispositif permettant également de réduire significativement son impôt. Il s’agit d’un placement long terme permettant de se constituer un capital pour la retraite. Les sommes que le contribuable verse annuellement sur ce type de produit sont déduites de son revenu imposable. L’imposition sur ces montants n’a donc pas lieu, mais elle est reportée au dénouement du PER, soit à l’âge de la retraite (sauf circonstances exceptionnelles). Les sommes versées constituant le capital seront intégrées au barème.

Comme il est fréquent que le contribuable passe dans une tranche d’imposition inférieure lors de la retraite, l’économie finale réside dans la différence entre le taux marginal auquel il est sujet lors de son placement, et le taux à sa retraite. L’économie d’impôt réalisée lors des versements n’est pas soumise au plafond des niches fiscales, seules des limites de versements sont imposées, elles varient selon la situation du contribuable.

Le Girardin et le PER sont donc deux types de placement offrant les meilleures économies d’impôt grâce aux marges de manœuvres permises par la loi. Il est tout à fait opportun de combiner ces dispositifs en réservant le placement sur PER pour la fin de l’année, une fois que la visibilité est maximale.

 

Théodore SCHIELE

Inter Invest

-

Articles relatifs

Vous souhaitez
réduire votre
impôt ?

Je lance la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter