L’investissement Girardin, régi par la loi de développement économique pour l'Outre-mer (LODEOM), reste un des meilleurs placements 2017 quand il s’agit de réduire son impôt sur les revenus. Mais si ce dispositif de défiscalisation « one-shot » offre de nombreux avantages au contribuable investisseur, quelques précautions sont nécessaires à prendre. En effet, la loi Girardin impose aux opérateurs spécialisés de maîtriser des procédures complexes nécessitant à la fois de satisfaire aux diverses obligations imposées par le législateur et de sécuriser l’investissement pendant 5 ans pour garantir le bénéfice de la réduction d’impôt. Autant de points à vérifier avant d’investir…

Si vous cherchez un placement 100% sécurisé, découvrez le produit G3F et faites appel à Inter Invest, meilleur promoteur de solutions Girardin 2015, 2016 et 2017, et souscrivez l’un de nos produits de défiscalisation pour réduire significativement votre impôt sur les revenus dès l’année prochaine. Pour savoir si vous êtes éligible au dispositif et estimer le cas échéant votre avantage fiscal potentiel, faites une simulation en ligne. Pour plus d’information sur notre offre de placements 2017, consultez notre brochure.

Les modalités du placement Girardin

Considéré comme l’un des meilleurs placements défiscalisant, le Girardin reste toujours d’actualité en 2017 (il a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2025) et permet aux contribuables métropolitains investissant dans les DOM-TOM de bénéficier d’une réduction attractive.

En quoi consiste ce placement ? En bref, vous financez un matériel industriel ou un logement social en Outre-mer et l’Etat vous fait bénéficier en contrepartie d’une réduction de votre impôt sur le revenu supérieur à votre investissement, et ce dès l’année qui suit celle de votre souscription. En clair, vous investissez pour un montant x en 2017 et obtenez en 2018 une réduction d’impôt d’un montant compris entre x+10% et x+14%. Pour en savoir plus sur ce placement éthique et solidaire, cliquez-ici.

Les contraintes légales

Depuis la loi de Finances 2012, les sociétés spécialisées dans les schémas d’investissements en loi Girardin doivent justifier de l’aptitude professionnelle de leurs dirigeants et associés, être à jour de leurs obligations fiscales et sociales, contracter une assurance en responsabilité civile de Conseil en Investissement Financier (CIF) ainsi qu’une assurance en responsabilité civile professionnelle, présenter pour chacun des dirigeants un casier judiciaire vierge de toute condamnation, justifier d’une certification de leurs comptes par un commissaire aux comptes…

Toutes obligations que respecte Inter Invest qui a obtenu le statut de CIF enregistré auprès de l’ANACOFI-CIF, corégulateur de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Inter Invest respecte également les contraintes imposées pour chaque opération : éligibilité de l’exploitant au dispositif, rétrocession d’une partie de l’avantage fiscal, exploitation du matériel pendant cinq ans mais aussi obligations déclaratives et juridiques.

Plus d'informations sur la loi Girardin.

Les contraintes liées à la sécurité

Inter Invest ne délègue aucune étape du processus à un tiers. Le groupe dispose de ses propres équipes sur place dans les DOM-TOM qui contrôlent ainsi la réalité de l’investissement, le prix afin d’éviter toute surfacturation, la livraison effective et l’état neuf du matériel.

Inter Invest assure ensuite le suivi de l’opération pendant la période locative légale fixée à cinq ans, gère les contentieux éventuels et assure la relocation du matériel en cas de défaut de l’exploitant.

Inter Invest a souscrit trois types d’assurances couvrant la totalité des risques : une assurance RC CIF à hauteur de 1 million €, une assurance RC Professionnelle doublée en 2014 pour être portée à 20 millions € et une assurance RC « Parapluie » exclusive à hauteur de 100 millions €.

Enfin, Inter Invest permet à l’investisseur de contrôler et suivre en toute transparence, via son espace internet dédié sur www.inter-invest.fr , son investissement et de disposer de tous documents pré-remplis nécessaires à sa déclaration de revenus.

Jérôme DEVAUD

Jérôme DEVAUD

-

Articles relatifs

Réduisez
votre impôt

De quelle réduction d’impôt pouvez-vous bénéficier dès l’an prochain ?

Je fais la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter

Actualités