01 56 62 00 55
Financement et défiscalisation Outre-mer computer Souscription 100% en ligne

Peut-on avoir un PER et un PERP ? Ces deux produits d’épargne retraite sont-ils cumulables ? Inter Invest vous dévoile quelques éléments de réponse.

Peut-on avoir un PER et un PERP ?

Pour préparer leur retraite, de nombreux Français se tournent vers les plans d’épargne retraite. Ces produits d’épargne représentent des solutions adaptées pour assurer son avenir financier. Parmi ces options, le nouveau Plan d’Épargne Retraite (PER) et le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) se démarquent. Ces deux dispositifs permettent d’épargner progressivement tout au long de sa vie active en vue d’obtenir des revenus complémentaires au moment du départ à la retraite. Cependant, une question fréquente suscite de nombreuses interrogations : est-il possible d’avoir à la fois un PER et un PERP ? Ce cumul de contrats est-il envisageable ? Plus d’explications dans notre guide.

PER ou PERP : quelles différences ? 

Qu’est-ce que le PER ? 

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un dispositif d’épargne retraite introduit en France en 2019. Ce produit vise à simplifier et à harmoniser les différents régimes d’épargne retraite existants, tels que le PERP, le contrat Madelin, l’article 83, etc.

Comme tout contrat d’épargne retraite, le PER offre la possibilité aux souscripteurs de se constituer une épargne durant leur vie active. Une fois à la retraite, ils peuvent alors bénéficier des fonds sous forme de rente et/ou de capital. Le contrat présente également des atouts fiscaux, avec la déduction des versements réalisés sur le contrat des revenus imposables de l’épargnant.  

Qu’est-ce que le PERP ?

Le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) est un dispositif d’épargne retraite individuel. Néanmoins, le contrat n’est plus commercialisé depuis 2020 et il a été remplacé par le nouveau PER décrit ci-dessus. 

Le PERP était conçu pour permettre aux particuliers de se constituer une épargne en vue de leur retraite tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Les cotisations versées sur un PERP étaient déductibles du revenu imposable, permettant ainsi aux souscripteurs de réduire leur impôt sur le revenu. Cependant, contrairement au nouveau PER, le PERP présente certaines limites, notamment en matière de gestion et de sortie du capital à la retraite.

PERP ou PER : quelles différences ? 

Même si le PER et le PERP répondent aux mêmes objectifs (permettre aux Français de préparer leur retraite sereinement), les contrats affichent quelques différences regroupées dans le tableau ci-dessous. 

Critères

PER

PERP

Date d’introduction

Mis en place en 2019

Introduit avant le PER, avant 2019.

Le contrat n’est plus commercialisé depuis le 1er octobre 2020

Flexibilité des versements

Possibilité de versements libres et/ou programmés

Généralement, versements programmés

Accessibilité

Accessible à tous

Accessible principalement aux personnes en activité

Options de sortie

Rente viagère ou sortie en capital possible

Principalement sortie en rente viagère (et éventuellement partiellement en capital)

Avantages fiscaux

Options de déductibilité des versements du revenu imposable

Obligation de déductibilité des cotisations du revenu imposable

Blocage des fonds

Bloqués jusqu’à la retraite, sauf cas exceptionnels (accidents de la vie et acquisition d’une résidence principale)

Bloqués jusqu’à la retraite, sauf exception (accidents de la vie uniquement)

Est-il possible d’avoir un PER et un PERP ?

Aucune loi n’empêche les épargnants d’avoir à la fois un PER et un PERP. Certes, le nouveau PER a été conçu pour regrouper et remplacer les anciens dispositifs d’épargne retraite, y compris le PERP. Cependant, les épargnants qui détenaient déjà un PERP avant l’introduction du PER peuvent le conserver et continuer de l’alimenter. Le tout, en ayant la possibilité d’ouvrir un nouveau PER en parallèle.

En effet, cumuler les deux contrats peut présenter certains avantages. En l’occurrence, en détenant à la fois un PERP et un PER, l’épargnant peut bénéficier d’une diversification de son épargne retraite. Les deux plans peuvent offrir des options d’investissement différentes et complémentaires, permettant ainsi de répartir les risques et d’optimiser le rendement potentiel de l’épargne.

De la même manière, la pratique peut favoriser les épargnants qui souhaitent, en parallèle de leur PERP, bénéficier de plus de flexibilité. Pour rappel, le nouveau PER offre un cas de déblocage anticipé supplémentaire (l’achat d’une résidence principale). Par ailleurs, il offre la possibilité de procéder à la liquidation de son contrat 100 % sous forme de capital si tel est le souhait de l’épargnant (attention, toutefois, à l’impact fiscal de cette solution). 

En revanche, il n’est pas possible de conserver un PER et un PERP pour maximiser sa fiscalité. En effet, la déduction d’impôt qu’il est possible d’obtenir se limite à un plafond PER. Ce plafond est commun à l’ensemble des contrats d’épargne retraite du souscripteur. 

Est-il possible de transférer un PERP vers un PER ou un PER vers un PERP ?

Il n’est pas possible de transférer un Plan d’Épargne Retraite (PER) vers un Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP). En effet, l’introduction du PER en 2019 avait pour objectif premier de regrouper et remplacer de nombreux anciens régimes d’épargne retraite, dont le PERP. Le PER a également été mis en place pour simplifier et harmoniser les différents dispositifs d’épargne retraite existants, y compris le PERP. Par conséquent, les transferts d’un PER vers un PERP ne sont pas autorisés. 

En revanche, un épargnant qui ne souhaite pas cumuler PER et PERP peut transférer son PERP vers son PER. L’opération est gratuite, sauf pour les PERP de moins de 10 ans. Auquel cas, le souscripteur devra payer des frais de transfert. Ces derniers sont limités à 5 % de l’épargne accumulée. 

Ai-je plutôt intérêt de transférer mon PERP vers un PER ou de conserver les deux contrats ? 

La décision de transférer un Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) vers un Plan d’Épargne Retraite (PER) ou de conserver les deux contrats dépend de plusieurs facteurs : objectifs financiers, situation personnelle, besoin en matière de retraite, etc. Afin de prendre une décision éclairée, il convient d’analyser différents éléments :

  • La flexibilité et les options de gestion. Le PER offre une plus grande flexibilité en matière de versements et d’options de sortie (rente viagère ou capital). Si l’épargnant recherche une gestion plus personnalisée de son épargne retraite et davantage d’options pour la façon dont il souhaite utiliser ses fonds à la retraite, le transfert vers un PER peut être avantageux.

  • L’impact fiscal du contrat. Les deux contrats n’affichent pas le même mode d’imposition à la sortie. Le PER peut parfois être plus avantageux, mais ce n’est pas toujours le cas. Là encore, le mieux reste de réaliser des comparaisons chiffrées pour prendre une décision. 

  • Les cas de déblocage anticipé. Le PER présente un cas de déblocage anticipé supplémentaire par rapport au PERP : l’achat d’une résidence principale. Un épargnant qui souhaite profiter de plus de flexibilité aurait donc plutôt intérêt de se tourner vers le PER. 

Peut-on avoir un PER et un PERP : tout ce que vous devez savoir


Foire aux questions

Quels sont les avantages de transférer un PERP vers un PER ?

Le transfert d’un PERP vers un PER offre plusieurs avantages. L’épargnant peut bénéficier d’une plus grande flexibilité en matière de versements, de plus d’options de gestion et davantage de possibilités de sortie (rente viagère ou capital).

Quels sont les avantages fiscaux du PER ?

Le PER offre des avantages fiscaux attractifs pour encourager l’épargne en vue de la retraite. En l’occurrence,  les versements volontaires réalisés sur un PER peuvent être déductibles du revenu imposable du souscripteur, permettant ainsi de réduire son impôt sur le revenu pendant la période d’épargne.

Quelles sont les options de sortie du PER à la retraite ?

À la retraite, l’épargnant peut choisir entre une sortie en rente viagère (versement régulier d’une somme jusqu’à son décès) ou une sortie en capital (récupération du capital en une seule ou plusieurs fois). Le nouveau PER offre également la possibilité de combiner ces deux options en choisissant une sortie partielle en rente et une sortie partielle en capital.

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !
    Je prends contact

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques

    gpp_maybe Vigilance fraude

    Nous avons été informés le 4 décembre 2023 être victime d’une usurpation d’identité par la société SM CONSULTINGS (qui se fait aussi appeler SM CONSULTING) dans le cadre de souscriptions à nos opérations Girardin G3F. Nous attirons votre attention sur le fait que toute souscription aux solutions d’investissement du Groupe Inter Invest s’effectue exclusivement par voie électronique à partir d’un compte investisseur dédié sur www.inter-invest.fr. Aucun virement vers une société tierce, et par un autre canal de souscription, ne peut être sollicité.

    Nous vous remercions pour votre vigilance.