01 56 62 00 55
Financement et défiscalisation Outre-mer computer Souscription 100% en ligne

En tant qu’indépendant, il est indispensable d’anticiper la fin de son parcours professionnel via un plan financier. Voici comment préparer votre retraite au mieux.

Pour tout travailleur indépendant, prévoir sa retraite est un enjeu crucial. Contrairement aux salariés qui bénéficient souvent d’un régime de retraite obligatoire, les travailleurs indépendants doivent prendre en main leur avenir financier pour s’assurer une certaine sécurité une fois qu’ils auront quitté leur activité professionnelle. Dès lors, l’indépendant doit se pencher sur les solutions d’investissement les plus adaptées à la préparation de la retraite. Parmi elles, le Plan d’Épargne Retraite (PER) se présente comme une option attrayante, offrant à la fois des avantages fiscaux et une flexibilité dans les versements. Comment préparer sa retraite quand on est travailleur indépendant ? Toutes les réponses à travers le guide suivant. 

Les défis auxquels font face les travailleurs indépendants en matière de retraite

Contrairement aux salariés qui bénéficient d’un régime de retraite obligatoire, dans la grande majorité des cas, les travailleurs indépendants sont responsables de leur avenir financier. 

En l’occurrence, en fonction de leur statut, ils ne cotisent pas toujours à un régime de retraite obligatoire. Il peut arriver qu’ils y cotisent, mais souvent, les modes de calcul ne sont pas les mêmes que pour les salariés. Autrement dit, ils doivent prendre l’initiative de constituer eux-mêmes leur épargne retraite pour ne pas se retrouver lésés à la fin de leur vie professionnelle. 

De plus, les revenus des travailleurs indépendants peuvent varier considérablement d’une année à l’autre. Cela peut rendre la préparation de la retraite d’autant plus complexe. Il est donc essentiel pour les travailleurs indépendants de comprendre ces particularités et de mettre en place des stratégies adaptées pour s’assurer une retraite confortable et sécurisée.

Le PER, outil adapté à la préparation de la retraite pour les Travailleurs Non Salariés (TNS)

Qu’est-ce que le PER ?

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un dispositif d’épargne spécialement conçu pour aider les Français à préparer leur retraite. Le contrat est ouvert à tous, aux salariés et même aux indépendants. 

En optant pour la souscription à un PER individuel, les travailleurs indépendants ont la possibilité d’effectuer des versements réguliers ou ponctuels sur leur plan. L’objectif étant de se constituer une cagnotte à utiliser ensuite au moment de la retraite. À terme, ils pourront choisir entre des sorties en rente viagère, en capital ou une combinaison des deux, en fonction de leurs besoins et de leur situation personnelle.

Néanmoins, il convient de souligner que l’argent versé sur un PER sert, en principe, uniquement à financer la retraite de son souscripteur. C’est pourquoi il est bloqué. Il n’est pas possible de l’utiliser avant l’âge légal de départ à la retraite, sauf cas spécifiques : 

  • achat d’une résidence principale ;

  • surendettement (validé par une commission de surendettement) ;

  • expiration des droits aux allocations de chômage ;

  • invalidité de 2e ou de 3e catégorie ;

  • décès de l’époux du souscripteur ;

  • cessation d’une activité non salariée à la suite d’une liquidation judiciaire.

En quoi le PER est-il l’un des produits les plus adaptés à la préparation de la retraite des TNS ?

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est l’un des produits les plus adaptés à la préparation de la retraite des Travailleurs Non Salariés (TNS) pour plusieurs raisons. En l’occurrence, le contrat offre des avantages fiscaux attractifs pour les TNS. Les versements effectués sur un PER sont déductibles de leurs revenus imposables, ce qui permet de réduire l’impôt sur le revenu à payer. Cette déduction fiscale peut être particulièrement avantageuse pour les travailleurs indépendants fortement fiscalisés. 

Autre avantage, les TNS peuvent choisir d’effectuer des versements réguliers ou ponctuels sur leur PER, en fonction de leurs capacités financières. Cette flexibilité leur permet de s’adapter aux fluctuations de leurs revenus et de moduler leur épargne en fonction de leurs possibilités.

Par ailleurs, le PER individuel permet aux TNS de gérer eux-mêmes leurs investissements. Les travailleurs indépendants peuvent choisir parmi une large gamme de supports d’investissement, tels que des fonds en euros dans le cas d’un PER assuranciel, des fonds actions, des SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier), etc. Cette autonomie leur permet de personnaliser leur stratégie d’investissement en fonction de leurs objectifs et de leur profil de risque.

Enfin, il est important de noter que les sommes investies dans un PER sont exonérées d’impôt sur les revenus pendant la phase d’épargne. Cela signifie que les TNS peuvent faire fructifier leur épargne sans payer d’ impôts, favorisant ainsi la croissance de leur capital à long terme.

L’atout fiscal du PER pour les travailleurs non salariés 

Comme expliqué précédemment, les sommes versées sur le plan d’épargne retraite par les TNS peuvent être déduites de leur revenu imposable. Cette déduction fiscale permet de réduire le montant de l’impôt à payer. Cela représente un avantage significatif pour les TNS qui cherchent à optimiser leur situation fiscale en parallèle de la préparation de leur retraite. 

En revanche, la réduction d’impôt offerte ne peut excéder le plafond PER en vigueur. En 2023, le plafond d’épargne retraite pour les TNS est compris entre 4 399 € et 81 384 €. 

Le calcul du plafond PER pour les TNS est le suivant : 

  • 10 % du bénéfice imposable de l’année dans la limite de huit fois le montant annuel du PASS plus 15 % de la fraction du bénéfice compris entre une fois et huit fois le montant annuel du PASS (donc entre 43 992 € et 351 936 €) ;

  • ou 10 % du montant du PASS.

L’administration fiscale conserve ensuite le montant le plus élevé obtenu à la suite des deux calculs. Cela étant, il convient malgré tout de rappeler qu’à la sortie, la rente versée et les éventuels gains générés seront fiscalisés. Le mode d’imposition varie selon le mode de sortie des fonds et la souscription ou non à l’option de déductibilité des versements. 

Bonnes pratiques à adopter pour préparer sa retraite en tant que TNS

Pour les travailleurs indépendants, préparer sa retraite nécessite une planification financière soigneuse. Pour ce faire, les travailleurs peuvent commencer par établir un budget détaillé pour mieux comprendre leurs revenus, leurs dépenses et leur capacité d’épargne. Ils pourront ainsi mieux identifier les domaines où il est possible de réduire les dépenses et allouer une part spécifique de leur revenu à l’épargne pour la retraite.

De la même manière, il peut être intéressant de se fixer des objectifs financiers clairs pour sa retraite. Évaluer le montant d’épargne dont le futur retraité aura besoin pour maintenir son niveau de vie une fois à la retraite fait partie des stratégies les plus efficaces pour épargner les bons montants. En effet, cette méthode est idéale pour déterminer combien il faut épargner chaque mois pour atteindre ces objectifs.

Enfin, en plus du Plan d’Épargne Retraite (PER), il peut être intéressant d’explorer d’autres options d’épargne complémentaire. Les épargnants peuvent ainsi se pencher sur l’investissement immobilier, qui peut générer des revenus réguliers une fois à la retraite, par exemple. Faire de la diversification est également la clé pour réduire les risques et optimiser les rendements potentiels.

Préparer sa retraite quand on est travailleur indépendant : tout ce que vous devez savoir 


Foire aux questions

Quels sont les avantages fiscaux du Plan d’Épargne Retraite (PER) pour les travailleurs indépendants ?

Le PER permet aux travailleurs indépendants de déduire les versements effectués de leur revenu imposable, réduisant ainsi leur impôt sur le revenu. De plus, les sommes investies dans le PER sont exonérées d’impôt sur les revenus pendant la phase d’épargne.

Le PER est-il adapté aux travailleurs indépendants aux revenus variables ?

Oui, le PER est particulièrement adapté aux travailleurs indépendants aux revenus variables. Grâce à sa flexibilité, ils peuvent ajuster leurs versements en fonction de leurs revenus annuels et bénéficier de la déduction fiscale lors des années où leurs revenus sont les plus élevés.

Quelles sont les options de sortie du PER pour les travailleurs indépendants ?

Les travailleurs indépendants peuvent choisir entre différentes options de sortie pour leur PER. Ils peuvent opter pour une sortie en rente viagère, qui leur garantit un revenu régulier, ou choisir une sortie en capital, qui leur permet de récupérer une partie ou la totalité de leur épargne accumulée. Notez qu’il est également possible d’opter pour une sortie en rente et en capital.

En tant que travailleur indépendant, est-il recommandé de diversifier mes investissements en dehors du PER pour préparer ma retraite ?

Oui, il est recommandé de diversifier vos investissements en dehors du PER pour préparer votre retraite. Vous pouvez envisager des options complémentaires telles que l’investissement immobilier, le PEA, l’assurance-vie, etc.

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !
    Je prends contact

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques

    gpp_maybe Vigilance fraude

    Nous avons été informés le 4 décembre 2023 être victime d’une usurpation d’identité par la société SM CONSULTINGS (qui se fait aussi appeler SM CONSULTING) dans le cadre de souscriptions à nos opérations Girardin G3F. Nous attirons votre attention sur le fait que toute souscription aux solutions d’investissement du Groupe Inter Invest s’effectue exclusivement par voie électronique à partir d’un compte investisseur dédié sur www.inter-invest.fr. Aucun virement vers une société tierce, et par un autre canal de souscription, ne peut être sollicité.

    Nous vous remercions pour votre vigilance.