Découvrez comment bénéficier d'un avantage fiscal et ainsi réduire vos impôts. En effet, comme la loi française le prévoit, il est tout à fait possible de se soustraire de tout ou partie de vos impôts et ce en toute légalité.

Cet article traite du principe et du fonctionnement de la défiscalisation. Pour obtenir une estimation du montant de l’avantage fiscal auquel vous avez droit en souscrivant chez Inter Invest, faites une simulation en ligne ou contactez-nous directement.

4 façons de bénéficier d’un avantage fiscal

Afin de réduire son impôt, le contribuable peut opter pour :

  • L’abattement : Il s’applique directement sur un revenu, tel qu’un salaire, un dividende, une pension de retraite, afin de le réduire et, par conséquent, réduire l’impôt.

Exemple d’avantage fiscal : vous bénéficiez d’un abattement pour frais professionnels sur vos salaires, soit un abattement forfaitaire de 10% soit vous pouvez optez pour les frais réels.

  • La déduction du revenu : Il permet d’imputer une charge ou une dépense directement sur les revenus du contribuable.

Exemple d’avantage fiscal : si vous versez une pension alimentaire, elle vient réduire votre revenu imposable. Il en est de même pour les versements réalisés sur un PERP

  • La réduction d’impôt : C’est un dispositif qui permet de réduire son impôt dû, moyennant un investissement ou une dépense engagée. Ce dispositif peut gommer l’intégralité de l’impôt du contribuable. La somme est déduite de l’impôt brut à payer.

Exemple d’avantage fiscal : si vous investissez en loi Pinel, vous pouvez réduire jusqu’à 6 000€ d’impôt par an.

  • Le crédit d’impôt : Comme la réduction d’impôt, il vient réduire directement l’impôt à payer. La seule différence est que le crédit d’impôt permet de bénéficier d'un remboursement par l’administration fiscale si son montant est supérieur à celui de l'impôt à payer. Vous obtenez ce crédit que vous soyez imposable ou non.

La défiscalisation est possible grâce aux niches fiscales.

Qu’est-ce qu’une niche fiscale ?

C’est un avantage fiscal. Les niches fiscales ont été créées dans les années 1980 par l’Etat français. Elles permettent à un contribuable de réduire sa base imposable ou de réduire l’imposition par rapport au montant initialement dû. Elle représente une dérogation fiscale qui permet une réduction d’impôt en toute légalité.

Elles ont été créées afin d’encourager certains types d’investissements ou de comportements. Elles peuvent également favoriser une certaine catégorie socioprofessionnelle. Les niches fiscales atteindraient près de 100 milliards d’euros en 2017 soit une hausse de 7,3 % par rapport au budget précédent, avec plus de 450 niches fiscales.

Il existe deux types de niches fiscales :

  • Les niches verticales ou « actives » : le contribuable doit réaliser un investissement spécifique pour pouvoir en bénéficier, comme l’investissement immobilier en loi Pinel. Celles-ci ont pour objectif de soutenir l’économie en investissant dans des secteurs en particulier, comme l’investissement dans les Petites et Moyennes Entreprises (PME) à travers des Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) et des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).
  • Les niches horizontales ou « passives » : le contribuable n’a pas besoin d’effectuer de démarches spécifiques, il doit seulement remplir certaines conditions exigées, comme la prime pour l’emploi. L’intérêt de ces niches fiscales est la protection de certains contribuables.

Au cours des années, le plafond des niches fiscales a été très largement réduit de 2009 à 2013, limitant ainsi de plus en plus les placements défiscalisants.

Depuis 2014, elles n’ont pas évolué et sont de 10 000€ par foyer fiscal, vous pouvez bénéficier d’un plafond supplémentaire de 8 000€ pour les investissements Girardin, Sofica et Pinel Outre-mer.

Année

Montant du Plafond des Niches Fiscales

2009

25 000€ augmenté de 10% du revenu imposable

2010

20 000€ augmenté de 8% du revenu imposable

2011

18 000€ augmenté de 6% du revenu imposable

2012

18 000€ augmenté de 4% du revenu imposable

2013

10 000€ + 8 000€ pour Girardin et Sofica

Depuis 2014

10 000€ + 8 000€ pour Girardin, Sofica et Pinel Outre-mer

 

Nos 7 astuces pour bénéficier d’un avantage fiscal 

1. L’investissement Girardin

Ce n’est pas la réduction d’impôt la plus médiatisée et pourtant les avantages de cet investissement sont nombreux. En effet, en contrepartie d’une aide que vous apportez à des sociétés ultramarines qui en ont besoin, vous bénéficiez d’un avantage fiscal sous la forme d’un gain sur votre impôt qui peut aller jusqu’à 16%, dès l’année suivant investissementEn savoir plus sur le Girardin.

Chaque fois que vous apportez 100€ vous touchez 116€ sous la forme d’une restitution d’impôt, plutôt simple non ? Vous pouvez à ce titre effacer de 2 500€ à 60 000€ d’impôt ! C’est le couteau suisse de la défiscalisation, il est flexible, réutilisable et performant. En effet, vous pouvez à votre convenance remettre en place chaque année ce dispositif et si vous dépassez votre impôt, vous pouvez réutiliser le montant restant durant 5 ans, plutôt tentant comme avantage fiscal ?

2. La loi Pinel

Vous êtes propriétaire et vous recherchez à développer votre patrimoine immobilier ? Ce dispositif est peut-être pour vous. Grâce à la loi Pinelvous pouvez déduire de vos impôts jusqu’à 21% du prix d’achat d’un logement neuf dans la limite de 300 000€, et ce, à condition qu’il respecte certaines contraintes.

Vous devez notamment louer votre bien pendant 6, 9 ou 12 ans, pour obtenir un gain d’impôt respectivement de 12, 18 ou 21% du prix d’acquisition.

Le choix est alors de trouver un bien qui correspond à votre objectif de rendement, situation géographique et qualité de construction.

3. Les FIP Outre-Mer (Fonds d’investissements de proximité)

Envie de soutenir les PME françaises et de bénéficier par la même occasion d’un avantage fiscal particulièrement attractif ? À l’instar d’un FIP en métropole qui vous accorde une réduction d’impôt correspondant à 18% du montant investi, le FIP Outre-Mer vous donne 38% en réduction d’impôt. Le plafond d’investissement se situe entre 12 000€ et 24 000€ selon si vous êtes célibataire ou en couple. En contrepartie, votre investissement initial sera bloqué pendant au minimum 5 années. Pour un investissement de 10 000€ vous touchez donc une réduction de 3 800€ l’année suivant votre investissement.

Le montant investi vous est restitué au terme de la durée de blocage avec plus ou moins-value en fonction de la performance du Fonds, il faut donc accepter le risque de perte en capital avant d’investir sur ce type de produit. En savoir plus sur le FIP Outre-mer.

4. Les Dons

Si vous souhaitez aider des organismes d’intérêt général, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt qui peut aller jusqu’à 75% des sommes versées dans la limite de 531€ et 66% au-delà. La générosité n’a pas de limite sauf pour vos impôts ! Vous ne pouvez pas bénéficier de ces avantages fiscaux pour les dons dépassant 20% de votre revenu imposable, l’excèdent peut-être reporter. Découvrez le Fonds de dotation Inter Invest Solidarité Outre-mer.

5. Les dépenses de transition énergétique (CITE)

En cette période de prise de conscience écologique, si vous effectuez des travaux améliorant la performance énergétique de votre logement vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt. Le montant obtenu correspondant à 30% des dépenses engagées, dans la limite de 8 000€ pour un célibataire et 16 000€ pour un couple, plus 400€ par personne à charge dans un période fixée de 5 ans. Toute les dépenses ne sont pas éligibles à cet avantage fiscal, vérifiez donc bien votre situation avant d’engager ce type de dépenses. À noter qu’il est possible de cumuler cette aide avec l’éco-prêt à taux zéro.

6. L’emploi d’un salarié à domicile

Si vous êtes fiscalement domicilié en France et quelle que soit votre situation, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt correspondant à 50% de vos dépenses au titre des services à la personne. La garde d’enfant, le soutien scolaire ou bien les travaux d’entretien de la maison sont par exemple éligibles. La limite de ce dispositif est fixée à 12 000€ de dépense par foyer, avec une majoration de 1 500€ par enfant à charge ou membre du foyer fiscal de plus de 65 ans, dans une limite supérieure à 15 000€. Ce plafond passe même à 18 000€ la première année où vous employez un salarié en direct.

7. Les frais de scolarisation

Vous avez des enfants à charge scolarisés ? Si c’est le cas, vous pouvez prétendre à une réduction d’impôt forfaitaire de 61€ pour un collégien, 153€ pour un lycéen et 183€ si votre enfant suit une formation d’enseignement supérieur. Petite astuce pour ne pas se tromper, il vous suffit de regarder la situation de votre enfant au 31 décembre de l’année d’imposition. Faite cependant attention à ce que votre enfant ne soit pas rémunéré pendant l’année, l’apprentissage et le contrat d’étude vous font perdre cet avantage fiscal.

Inter Invest est reconnu comme étant un acteur de référence sur le marché du Girardin.

Le groupe Inter Invest est un acteur historique du financement outre-mer en Girardin industriel, Daniel Petit ayant fondé Inter Invest Outre-mer en 1991 dans le cadre du dispositif Pons, devenu Paul, puis Girardin aujourd'hui. Son positionnement originel portait sur des investissements avec agrément fiscal destinés à un cercle d'investisseurs proches composés de collaborateurs et autres relations professionnelles.

Le financement du premier Boeing d'Air Austral est un exemple emblématique. C'est véritablement en 2006 que le groupe Inter Invest s'est développe en répondant plus largement à l'appétence des investisseurs pour ce type de produits et leurs avantages fiscaux associés. II s'est alors principalement orienté vers les opérations industrielles de plein droit, à savoir d'un montant inférieur à 250 000 euros, nécessitant une organisation plus pointue, compte tenu du nombre important d'investisseurs et de projets à financer.

Au-delà des opérations Girardin industriel de plein droit, nous proposons aujourd'hui une gamme complète composée également d'opérations industrielles avec agrément fiscal, d'opérations en logement social ou d’opérations à impact environnemental positif.

Le groupe Inter Invest compte aujourd'hui plus de 1,6 1,95 milliards d'euros d'actifs financés sous gestion. Nous avons financé plus de 20 000 entreprises dans les DOM-COM grâce au concours de plus de 30 000 investisseurs. Nous pouvons compter sur la confiance de plus de 600 850 partenaires professionnels du conseil en gestion de patrimoine.

Nous devons notre succès à notre savoir-faire tant dans le montage que dans la gestion et le suivi des opérations jusqu'à leur terme. II est en effet très important, s'agissant de dispositifs fiscaux, de maîtriser les processus, de contrôler sur place opérations et d'être transparent dans le montage. A ce titre, le Groupe Inter Invest, qui compte plus de 130 collaborateurs, est présent sur l'ensemble des DOM-COM via ses neuf agences. Nous avons également su développer depuis treize quinze ans un outil informatique de pointe assurant à nos distributeurs et investisseurs un accompagnement optimal et des services digitaux sécurisés, comme la souscription électronique.

La Garantie de bonne fin financière

Inter Invest propose des solutions Girardin assorties d'une garantie de bonne fin financière et fiscale, appelée G3F. L'investisseur est ainsi assuré de bénéficier de sa réduction d'impôt quoiqu'il arrive, les risques financiers et fiscaux étant couverts. Nos investisseurs apprécient ce niveau de sécurité incomparable sur le marché, même si cela implique évidemment en contrepartie une rentabilité légèrement inférieure à celle de nos concurrents.

 

Hélène BARRE

-

Articles relatifs

Vous souhaitez
réduire votre
impôt ?

Je lance la simulation

Restez toujours informé

Inscrivez-vous à notre newsletter