Nos clients parlent de nous !

Le private equity (ou capital-investissement) et le hedge fund (fonds de couverture) sont deux sortes d’investissement qui s’adressent principalement à un public averti. Ces véhicules d’investissement offrent la possibilité aux investisseurs de réaliser des profits conséquents. Néanmoins, private equity et hedge fund affichent des différences notables. En l’occurrence, avec le capital-investissement, vous investissez dans des sociétés non cotées en Bourse. Le fonds de couverture vous permet d’investir dans des produits financiers et implique des stratégies spécifiques. Toutefois, les dissemblances ne s’arrêtent pas là. Découvrez, plus en détail, les principales différences entre private equity et hedge fund.

Le private equity, qu’est-ce que c’est ? 

Le private equity, aussi connu sous le nom de capital-investissement, est une activité qui consiste à investir dans des actions d’entreprises non cotées en Bourse. Il s’agit, le plus souvent, de petites et moyennes entreprises, d’entreprises de taille intermédiaire ou de start-ups. 

Il est possible d’investir en private equity en achetant directement des actions auprès des sociétés concernées. Sinon, l’investissement peut se faire par le biais d’achats de parts de fonds comme des FIP, des FCPI ou encore des FCPR. Les titres n’étant pas cotés sur les marchés financiers, il est courant de dire qu’investir dans le private equity revient à investir dans l’économie réelle

Il est possible d’investir dans ces entreprises à différents stades de leur évolution. On retrouve ainsi :

  • le capital-risque, pour investir dans des sociétés en plein démarrage ;
  • le capital-développement, pour investir dans des sociétés qui ont besoin de fonds pour poursuivre leur développement (création de nouvelles agences, renforcement des équipes, développement de filiales à l’étranger, etc.) ;
  • le capital-retournement, pour investir dans des entreprises qui font face à certaines difficultés financières ;
  • le capital-transmission, pour investir dans une entreprise qui change de propriétaire

Véritable alternative aux marchés traditionnels, le private equity affiche aujourd’hui des rendements intéressants  et attire de plus en plus de particuliers.

Vous souhaitez investir au capital de PME de croissance ?

Hedge Fund : définition 

Le hedge fund, ou fonds de couverture, est un fonds d’investissement qui se base sur diverses stratégies afin de générer des rendements intéressants le plus rapidement possible. Il s’agit de sociétés de gestion privées qui rassemblent l’argent des investisseurs afin de le placer dans différents produits financiers. Très souvent, les fonds de couverture ne sont pas liés aux marchés boursiers ni même à l’économie. Ils sont donc moins volatils et offrent une plus grande stabilité aux investisseurs. 

Généralement, ces fonds sont constitués en société d’investissement privé. Cette dernière est ouverte à un nombre restreint d’investisseurs aguerris. En effet, pour investir dans des hedge funds, il faut être accrédité ou qualifié (investisseur qui génère des revenus nettement supérieurs à la moyenne ou qui détient des actifs importants). De la même manière, l’investissement initial minimum est habituellement important. 

Les hedge funds utilisent des stratégies variées, souvent complexes et agressives. Il arrive parfois qu’ils emploient l’effet de levier sur les marchés nationaux et internationaux afin de générer des rendements élevés. Les fonds peuvent également pratiquer la vente à découvert. Ils peuvent investir dans l’immobilier, les produits dérivés (options d’achat, de vente, etc.) ou encore les matières premières.

Les principales différences entre private equity et hedge fund 

Il n’est pas rare de confondre private equity et hedge fund. En effet, il s’agit de deux types d’investissement qui fonctionnent en regroupant les ressources financières d’investisseurs afin de se lancer dans des projets coûteux à la recherche de rendement et de rentabilité. Toutefois, il existe des différences fondamentales entre le private equity et les hedge funds, en matière de classe d’actif, de stratégie de gestion, de risques ou encore d’engagement des investisseurs.

Les investissements différents 

Private equity et hedge fund font souvent des investissements importants. Or, ce dans quoi ils investissent est loin d’être comparable. Ainsi, un fonds de couverture investit généralement dans différentes classes d’actifs telles que les actions, les obligations, les devises ou encore les titres de participation. Les fonds de capital-investissement, quant à eux, investissent dans des entreprises non cotées en Bourse en prenant part à leur capital. 

L’horizon de placement 

Autre différence entre private equity et hedge fund, l’horizon de placement est loin d’être le même. En matière de private equity, les investisseurs doivent généralement conserver leurs fonds entre huit et dix ans, parfois plus. Dans certains cas, les fonds peuvent même être bloqués durant une période bien spécifique. 

À l’inverse, les hedge funds n’imposent aucun terme spécifique et les gains peuvent être obtenus sur une courte période. Les hedge funds imposent tout de même une durée de blocage minimum de 1 à 3 ans et vous ne pouvez récupérer votre capital qu’à des périodes bien précises.

Le mode de gestion

D’une manière générale, les hedge funds sont gérés de façon très agressive. Ils adoptent souvent des stratégies de placement risquées et de haut niveau. Ils sont gérés sur les marchés nationaux et internationaux et l’objectif est d’adopter la technique la plus appropriée pour offrir le meilleur rendement possible en un temps record. C’est d’ailleurs pour cette raison que les fonds de couverture s’adressent à un public aguerri. 

À contrario, avec le private equity, les fonds sont investis de manière plus traditionnelle et les risques sont minimisés. Les sociétés de capital-investissement, en effet, réalisent des bénéfices sur le long terme, en achetant des parts d’une société non cotée en Bourse, en la développant, puis en revendant leurs actions à des prix bien plus élevés qu’au départ.

Le niveau de risque 

Le niveau de risque fait également partie des différences entre private equity et hedge fund. Il est vrai que les deux fonds investissent dans des placements à haut risque. Toutefois, étant donné que les hedge funds sont principalement à la recherche de profits maximaux à court terme, ils engendrent un niveau de risque plus élevé que le capital-investissement. 

Les liquidités et le blocage des fonds 

Bien que les deux investissements affichent moins de liquidités que d’autres véhicules de placement, les hedge funds sont toujours plus liquides que le private equity. De la même manière, la période de blocage des fonds est plus longue dans le cas du private equity (entre huit et dix ans) qu’avec les hedge funds. 

Un fond fermé et un fond variable 

Enfin, les deux types d’investissements sont structurellement différents. Ainsi, le capital investissement est un fonds d’investissement dit fermé. Autrement dit, il n’est pas possible d’investir dans de nouveaux fonds après l’expiration d’une période initiale. À l’inverse, la plupart des hedge funds sont ouverts. Les investisseurs peuvent donc ajouter ou racheter des parts à tout moment.


Foire aux questions

Qui sont les clients des hedge funds ?

Les clients des hedge funds ne sont pas toujours les mêmes selon la taille du fonds de couverture et les stratégies d’investissement adoptées. Toutefois, dans la plupart des cas, il s’agit d’investisseurs qualifiés ou d’investisseurs institutionnels

Qui peut créer un hedge fund ?

Toute personne qui détient un capital conséquent, qui affiche un profil d’investisseur dynamique et qui jouit d’une bonne maîtrise de la gestion du risque peut créer un hedge fund. 

Comment entrer dans un hedge fund ?

Pour intégrer un hedge fund, il est possible de rejoindre une banque d’investissement ou une société de gestion de fonds traditionnelle. Vous devez, néanmoins, être un investisseur qualifié. 

Qu’est-ce qu’un placement alternatif ?

Un placement alternatif est un placement à l’opposé des placements bancaires ou assurantiels classiques (Livret A, PEL, LEP, etc.). Il s’agit, par exemple, du financement participatif, du cinéma, du vin, des chevaux de course, du hedge fund ou encore du private equity. 

Comment fonctionnent les hedge funds ?

Les hedge funds sont gérés par des gestionnaires qui spéculent sur l’évolution des marchés par le biais d’une stratégie plutôt agressive (vente à découvert, arbitrage, effet de levier, etc.). 

Jean-Baptiste de PASCAL

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques