Nos clients parlent de nous !

De plus en plus préoccupés par la planète et l’écologie, les épargnants n’hésitent pas à se tourner vers l’Investissement Socialement Responsable (ISR). L’ISR mêle investissement financier et développement durable. Par la biais de ce placement, l’investisseur peut, certes, réaliser des gains financiers, mais aussi miser sur des fonds qui intègrent des critères non financiers, de nature sociale et environnementale dans leurs actions : respect de la planète, équité, bien-être du personnel, etc. Qu’est-ce qu’un investissement socialement responsable ? Comment réaliser un tel placement ? Nous vous livrons quelques éléments de réponse sans plus tarder.

Qu’est-ce que l’investissement socialement responsable ? 

Investissement socialement responsable : définition 

On parle d’investissement socialement responsable lorsque le placement intègre des critères extra financiers comme l’environnement, le mode de gestion des portefeuilles (de préférence éthique) ou encore les questions sociales.

Concrètement, lorsqu’un épargnant réalise un investissement socialement responsable, il investit dans un fonds qui, outre lui rapporter de l’argent, tient compte du développement durable au sein large du terme. Concrètement, les actifs (actions, obligations, etc.) doivent être gérés de manière responsable et respecter des modalités bien précises. 

Indirectement, l’investisseur participe au financement d’entreprises ou d’entités publiques qui, qu’importe leur secteur d’activité, contribuent au développement durable. En effet, l’investissement socialement responsable allie performance économique, impact social et environnemental. 

Grâce aux placements ISR, il est possible de contribuer à l’application d’une économie plus responsable et plus vertueuse. Particulièrement prisé, l’ISR compte aujourd’hui plus de 540 milliards d’euros d’encours

Les trois principales formes d’ISR

Globalement, l’investissement socialement responsable peut prendre trois formes différentes.

  1. Les fonds socialement responsables ou de développement durable. Ces derniers intègrent des critères sociaux et environnementaux dans leur évaluation afin de déterminer les entreprises les plus performantes en matière de développement durable.

  2. Les placements éthiques (ou fonds d’exclusion), qui excluent certains secteurs comme l’armement, le jeu, le nucléaire ou encore le tabac, par exemple, pour des raisons morales ou parce qu’ils sont considérés comme dangereux pour l’environnement.

  3. L’activisme actionnarial, soit les investisseurs qui exigent que les entreprises adoptent une politique de responsabilité sociale particulièrement forte.

Dans un cas comme dans l’autre, en France, l’investissement socialement responsable repose sur l’idée qu’il est important de tenir compte des critères sociaux et environnementaux afin de déterminer les sociétés les plus performantes.

Les avantages de réaliser un investissement socialement responsable 

L’ISR donne un tout autre sens aux placements. Cela n’est plus un secret, la planète est en danger : les ressources s’épuisent, le climat se réchauffe et les catastrophes naturelles se multiplient. 

Investir dans un produit d’épargne ISR offre la possibilité de soutenir des entreprises qui se démarquent par une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux et sociaux auxquels nous faisons face. Ces dernières sont, d’ailleurs, souvent très performantes d’un point de vue financier. L’investisseur, grâce à l’ISR, finance des entreprises d’avenir, sans pour autant négliger la performance financière attendue pour son placement.  

Comment investir dans un ISR ?

La France recense actuellement plus de 600 fonds qui détiennent le label ISR. Voici comment procéder pour réaliser un investissement socialement responsable.

Sélectionner un placement financier pour avoir accès à des fonds ISR

De nombreux placements financiers donnent accès à des fonds ISR :

  • le compte-titres ordinaire ;

  • le plan d’épargne salariale ;

  • le plan d’épargne retraite collective ;

  • le contrat d’assurance vie en unités de compte 

  • le SCPI ou OPCI ;

  • le Plan d’Épargne Retraite (PER).

La manière de réaliser l’investissement (achat comme vente) dépend donc du produit financier sélectionné. Toutefois, il est important de prendre le temps de bien sélectionner le fonds labellisé ISR dans lequel investir avec la société de gestion. Il peut être intéressant de contrôler si l’entreprise répond bien aux critères ESG, par exemple. Ces derniers permettent d’évaluer la démarche RSE d’une entreprise. Outre l’aspect économique, les critères ESG tiennent aussi compte des impacts sociaux et environnementaux des activités de l’organisation. 

Notez que les fonds ISR sont proposés par la grande majorité des distributeurs (banques, mutuelles, assureurs, etc.) ainsi que par des sociétés de gestion.

Investir en direct en actions 

Il est également possible d’investir dans un ISR en direct par le biais d’actions. Pour ce faire, en revanche, mieux vaut disposer d’excellentes connaissances financières et être suffisamment disponible. 

L’investisseur qui constitue et gère lui-même son portefeuille d’actions peut ainsi directement sélectionner les entreprises qui réalisent différentes actions environnementales (peu d’impact sur la planète, bonne gestion des déchets, etc.), sociales (souci du bien-être des employés, excellentes relations avec les populations locales, etc.) ou qui ont de bonnes pratiques concernant sa gouvernance. Toutes ces informations sont disponibles dans la Déclaration de Performance Extra-Financières des entreprises (DPEF) ou dans leur rapport RSE. 

Placement ISR : quelles sont les précautions à prendre ? 

Bien choisir son fonds ISR en pratique 

La stratégie d’investissement ISR peut varier d’un fond à un autre. Par ailleurs, la politique d’investissement ISR du fonds peut concerner tout son portefeuille ou uniquement une partie des actifs. Avant de réaliser un tel investissement, il convient donc de prendre certaines précautions et d’identifier les différentes approches. L’investisseur doit également faire le point sur ses motivations personnelles et ses convictions afin d’opter pour le fonds ISR qui lui convient le mieux (fonds thématique, fonds d’exclusion, etc.). 

Il convient également d’analyser les potentiels rendements du fonds ISR. L’investissement socialement responsable reste un placement et il est possible de choisir un fonds ISR uniquement pour ses performances financières.

Investissement socialement responsable : ce qu’il faut savoir avant d’investir 

Avant de réaliser un investissement socialement responsable, il est important de prendre certaines précautions. En l’occurrence, il faut s’assurer que l’investissement correspond bien aux objectifs de l’investisseur : niveau de risque, horizon de placement, etc. De la même manière, il est préférable de bien comprendre le fonctionnement du fonds ISR et de s’assurer que la politique d’investissement soit en accord avec les valeurs de l’épargnant.

Il convient également de rappeler que comme tout investissement, l’ISR n’est pas sans risques et les performances ne sont en aucun cas garanties. Il faut donc prendre toutes les précautions de base afin de limiter au maximum les pertes de capital (diversification des placements, évaluation de la prise de risques en amont, etc.).


Foire aux questions

Comment identifier un fonds ISR ?

Deux labels permettent d’identifier un fonds ISR :

  • Le label Investissement Socialement Responsable (ISR) créé en 2015 par le ministère de l’Économie et des Finances. Ce label est attribué aux fonds qui investissent dans des entreprises qui adoptent des pratiques responsables d’un point de vie environnementale, sociale et de gouvernance.

  • Le label Greenfin, créé par le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer en 2015. Ce label est attribué aux fonds qui investissent dans l’économie verte et qui excluent les entreprises qui œuvrent dans le secteur du nucléaire et des énergies fossiles.

Comment fonctionne l’ISR ?

L’ISR est un mode de placement qui permet à l’épargnant d’investir dans des fonds qui tiennent compte de critères extrafinanciers de type ESG (critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance).

Quelle est la différence entre ESG et ISR ?

L’investissement socialement responsable (ISR) est une méthode d’investissement qui offre la possibilité à l’investisseur d’intégrer des critères extrafinanciers dans ses décisions de placement. Les critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) quant à eux, sont une grille d’analyse que les gestionnaires de fonds peuvent utiliser pour choisir les entreprises dans lesquelles investir.

Pourquoi choisir l’ISR ?

Réaliser un placement ISR permet de faire un lien entre engagement personnel et rendement. L’ISR est une excellente alternative pour les personnes pour qui ont d’importantes valeurs éthiques, mais qui souhaitent malgré tout réaliser des placements porteurs.

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !
    Je prends contact

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques