01 56 62 00 55
Financement professionnels Outre-mer computer Souscription 100% en ligne

Découvrez comment fonctionne le crowdfunding immobilier et comment les investisseurs peuvent en bénéficier pour accéder à des projets immobiliers d’envergure.

Le crowdfunding immobilier, ou financement participatif immobilier, a vu le jour aux États-Unis avant d’atterrir en France. Le placement permet au public (particulier ou professionnel) de participer à des projets immobiliers lancés par des promoteurs immobiliers ou des porteurs de projet. Cela, en passant par une plateforme spécialisée dite de crowdfunding immobilier. Découvrez, à travers l’article suivant, comment fonctionne le crowdfunding immobilier plus en détail.  

Crowdfunding immobilier : définition

Le crowdfunding immobilier permet à des investisseurs d’investir dans des projets immobiliers en mettant en commun leurs capitaux. Le placement leur offre la possibilité d’accéder à des opportunités d’investissement immobilier avec des montants d’investissement relativement faibles par rapport aux méthodes traditionnelles d’investissement immobilier.

Ce modèle démocratise l’accès aux investissements immobiliers et permet aux petits investisseurs de participer à des projets d’envergure. Le tout, en offrant aux promoteurs une alternative aux financements bancaires classiques.

Diversifiez vos placements avec le crowdfunding immobilier

Le fonctionnement du crowdfunding immobilier en détail 

Le porteur de projet 

Le porteur de projet, souvent un promoteur immobilier ou un développeur foncier, est celui qui initie le projet immobilier qui devra être financé par le biais du crowdfunding immobilier. 

Son rôle est de concevoir et de planifier le projet de construction de nouveaux bâtiments, de rénovation de structures existantes ou de développement de complexes résidentiels ou commerciaux.

Le porteur de projet doit préparer un dossier complet qui présente le projet sous tous ses aspects : 

  • études de faisabilité ;

  • plans architecturaux ; 

  • études de marché ; 

  • prévisionnels financiers ;

  • détails sur la rentabilité attendue.

Il choisit ensuite une plateforme de crowdfunding immobilier pour présenter son projet et l’ouvrir aux investisseurs. À ce stade, son objectif sera de récolter suffisamment de fonds pour aller au bout du projet donc il est question. 

Les promoteurs immobiliers peuvent se tourner vers le crowdfunding immobilier en complément ou à la place d’un prêt bancaire pour diverses raisons : 

  • diversifier les sources de financement ;

  • faire financer des projets immobiliers non conventionnels ;

  • profiter de plus d’adaptabilité et de flexibilité ;

  • renforcer la visibilité du projet ;

  • créer un engagement communautaire ;

  • bénéficier d’une rapidité de mise en œuvre (en comparaison avec le prêt bancaire qui nécessite souvent des démarches plus longues et complexes) ;

  • réduire la dépendance aux institutions financières.  

La plateforme de crowdfunding immobilier 

La plateforme de crowdfunding immobilier agit comme intermédiaire entre les porteurs de projet et les investisseurs. Elle offre un espace sécurisé pour : 

  • la présentation des projets ;

  • la collecte des fonds ;

  • le suivi du projet jusqu’à son achèvement.

Concrètement, c’est elle qui doit s’assurer de la viabilité et de la crédibilité des projets transmis par le porteur de projet après avoir réalisé une analyse rigoureuse et avant de les mettre en ligne. 

Elle facilite également la mise en relation entre porteurs de projet et investisseurs potentiels, en offrant une plateforme facile d’utilisation pour la présentation des projets et la collecte des fonds.

Enfin, c’est la plateforme de crowdfunding immobilier qui gère les aspects légaux, réglementaires et financiers du processus de financement : 

  • collecte des fonds ;

  • paiements des intérêts ;

  • remboursement des investisseurs.

L’investisseur 

L’investisseur peut être un particulier ou un professionnel qui fournit des fonds pour le projet immobilier en échange d’une rémunération sous forme d’intérêts ou de participations dans le capital du projet. 

Les investisseurs peuvent être des personnes cherchant : 

  • à diversifier leur portefeuille ;

  • à investir dans l’immobilier avec un ticket d’entrée plus accessible ;

  • ou simplement à soutenir des projets qui leur semblent prometteurs.

Quoi qu’il en soit, après s’être inscrit sur la plateforme de crowdfunding immobilier, l’investisseur doit évaluer les projets proposés sur la plateforme, en examinant :

  • les détails du projet ;

  • les prévisions de rentabilité ;

  • les risques associés.

Après avoir sélectionné un ou plusieurs projets, il s’engage financièrement en versant la somme qu’il souhaite investir par le biais de la plateforme. Dès lors, il aura officiellement participé à un projet immobilier et pourra récolter ses gains selon ce qui aurait été convenu contractuellement. 

Les précautions à prendre avant d’investir par le biais du crowdfunding immobilier

Investir dans le crowdfunding immobilier peut être une excellente opportunité. Outre la diversification et l’accessibilité du placement, la rentabilité est également attrayante. Pour illustrer nos propos, nous pourrions parler du Taux de Rendement Interne du crowdfunding immobilier noté à 10,3 % en 2023. 

Cela étant, comme pour tout investissement, il y a des risques. Afin de réaliser un placement porteur, il est recommandé de prendre certaines précautions avant de s’engager.

Faire des recherches approfondies

Avant toute chose, il est recommandé aux investisseurs de vérifier la réputation de la plateforme de crowdfunding immobilier en : 

  • cherchant des avis, des retours d’expérience d’autres investisseurs ;

  • s’assurant qu’elle est bien enregistrée auprès des autorités réglementaires compétentes.

De la même manière, il est conseillé d’étudier le dossier du projet proposé avant attention pour s’assurer de la crédibilité du porteur de projet, d’une part, et des détails financiers du projet. 

Comprendre les risques

Avant de s’engager, il convient également de bien comprendre les risques qu’entraîne un placement par le biais du crowdfunding immobilier : 

  • Risque de perte de capital. En cas d’échec du projet, l’investisseur est passible de perdre tout ou partie de son investissement.

  • Risque de liquidité. Son argent sera immobilisé pendant toute la durée du projet, il ne pourra pas le récupérer avant.

  • Risques liés au marché immobilier. Les fluctuations du marché peuvent affecter la rentabilité du projet.

Pour limiter ces risques, le mieux est de répartir les investissements entre plusieurs projets ou types d’actifs. Il est également conseillé de ne pas placer la totalité de son épargne dans un seul et même projet de crowdfunding immobilier. 

Fonctionnement du crowdfunding immobilier : tout ce que vous devez savoir 


Foire aux questions

Quels sont les risques associés au crowdfunding immobilier pour les investisseurs ?

Les risques pour les investisseurs incluent : 

  • le risque de perte partielle ou totale de l’investissement ;

  • le risque de retard dans la réalisation des projets ;

  • le risque lié à la liquidité de l’investissement, car il peut être difficile de revendre sa part avant la fin du projet ;

  • le risque de non-paiement des revenus attendus si le projet n’atteint pas ses objectifs financiers.

Le crowdfunding immobilier est-il régulé en France ?

Oui, le crowdfunding immobilier est régulé en France. Les plateformes de financement participatif doivent obtenir un agrément de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) ou être enregistrées en tant qu’IFP (Intermédiaire en Financement Participatif) auprès de l’ORIAS (Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance). 

Comment les fonds collectés sont-ils utilisés dans le cadre d’un projet de crowdfunding immobilier ?

Les fonds collectés par le crowdfunding immobilier sont généralement utilisés pour financer les phases initiales d’un projet : l’achat de terrain, les frais de conception, les permis de construire, ou le début des travaux de construction. 

L’utilisation précise des fonds est détaillée dans le dossier de présentation du projet, et les promoteurs s’engagent à utiliser ces fonds exclusivement pour les besoins du projet financé.

Peut-on investir dans le crowdfunding immobilier depuis l’étranger ?

Oui, les investisseurs résidant à l’étranger peuvent généralement participer au crowdfunding immobilier en France, à condition de respecter les règles fiscales applicables dans leur pays de résidence et en France. 

Cependant, il est important de vérifier les conditions de chaque plateforme de crowdfunding, car certaines peuvent imposer des restrictions géographiques.

Jérôme DEVAUD

-

Sommaire


    Contactez-nous !

    Contactez-nous !
    Je prends contact

    Pour approfondir

    Découvrir d'autres
    thématiques

    gpp_maybe Vigilance fraude

    Nous constatons une recrudescence des tentatives de fraudes impliquant l’usurpation d’identité d’Inter Invest et de ses collaborateurs, et de fausses propositions d’investissement dans des opérations Girardin ou des parkings avec bornes de recharge électriques. Nous attirons votre attention sur le fait que toute souscription aux solutions d’investissement du Groupe Inter Invest s’effectue exclusivement par voie électronique à partir d’un compte investisseur dédié sur www.inter-invest.fr.
    Aucun virement vers une société tierce, et par un autre canal de souscription, ne peut être sollicité.

    Pour plus d’informations, veuillez consulter :

    Nous vous remercions pour votre vigilance.